COURBEVOIE

Jean-Claude SEGUIN

Courbevoie, commune du département de la Seine (auj. Hauts-de-Seine) (France), compte 17597 habitants (1894).

1896

1897

1898

1899

Le Biograph (27, rue d'Aboukir, < 31 mai 1899)

C'est dans les locaux de l'usine de la Biograph and Mutoscope Company qu'est organisée - peu de jours avant le 31 mai - une séance spéciale devant un parterre d'invités parisiens. Il s'agit de faire connaître non seulement les ateliers de la société - sans doute fraîchement inaugurés -, mais également des vues animées de sa production. Sont présents, le directeur Julian W. Orde et le sous-directeur M. Danancier :

UNE " PREMIERE " A COURBEVOIE
Ce n'est point chose banale qu'une " première " à Courbevoie, et l'assurance d'une intéressante soirée a suffi pour y amener une partie du tout Paris répondant à l'invitation de la Biograph and Mutoscope Co qui avait improvisé une fête dans ses ateliers de Courbevoie, pour nous faire assister à ses nouvelles scènes de photographie animée. Nous avons été reçus par le directeur du Biograph, M. J. W. Orde, assisté du sous-directeur, M. Danancier. Avec un très aimable empressement, ces messieurs ont installé leurs invités face à la scène, de façon à ne rien perdre des merveilles que nous réservent les récentes créations de la photographie animée.
Et le spectacle commence.
Le Biograph nous avait habitués déjà à voir des choses extraordinaires dans ses sujets empruntés, soit à la vie familière et bourgeoise, soit aux spectacles militaires et officiels, même à la féerie des paysages et des scènes pleines de mouvement qui se déroulent sous les yeux des spectateurs avec une vérité aussi saisissante que la réalité. Nous les avons revus avec infiniment de plaisir.
Maintenant nous entrons dans le domaine du prodigieux :
Voici que, prises sur l'avant d'un train du P. L. M., nous voyons défiler des séries de tableaux merveilleux : le rapide, près Villefranche. Puis le littoral méditerranéen Monte-CarloMonaco, la Turbie, Nice, toute la Côte d'Azur avec ses sites admirables, ses flots, ses rochers et sa splendeur ensoleillée !... Tous ont été chaleureusement applaudis.
Mais, le clou sensationnel a été la seconde partie de la représentation qui nous fait pénétrer dans la vie intime du Souverain-Pontife : Nous voyons le Pape, dans une chaise à porteurs, traversant la loggia du Vatican ; en voiture, dans les jardins, escorté par les gardes-nobles ; se promenant à la brune dans les endroits préférés des jardins du Vatican : enfin, dans son fauteuil, entouré du Sacré-Collège et de la garde suisse, et donnant sa bénédiction.
L'impression a été grande, parmi les assistants, en suivant ces tableaux dont l'intérêt donnait l'impression de scènes historiques pleines de grandeur et de majesté, car, pour surprenantes que soient les reproductions de la vie courante, il était d'une plus haute difficulté lté d'offrir ce spectacle inattendu : le Souverain-Pontife dans son intimité à Rome.
Ces belles pages de la vie intime de Léon XIII ne sont point destinées à être reproduites couramment. On n'aura guère la chance de pouvoir les admirer qu'aux fêtes de charité et dans les réunions de famille pour lesquelles la Biograph and Mutoscope Co, dont les bureaux sont à Paris, 29, rue Tronchet, tient à les réserver.
Nous avons remercié do ses attentions le très aimable directeur du Biograph, et nous sommes revenus enchantés de cet admirable et rapide voyage à travers le merveilleux.E.B.


Le Gaulois, Paris, 31 mai 1899, p. 3.

Les vues de Léon XIII constituent, bien entendu, le clou de cette représentation exceptionnelle.

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

$