La Fête des vignerons

1

La Fête des vignerons à Vevey (Suisse)

Cette fête merveilleuse, qui n'a lieu que tous les 15 ou 20 ans, n'a pas été célébrée depuis 1889. Elle n'a jamais été cinématographiée pour la raison bien simple que le cinématographe n'existaient pas encore à cette époque.
Notre opérateur occupant (par autorisation spéciale) un emplacement particulièrement favorable, a pris le DÉFILÉ TRIOMPHAL DU CORTÈGE et l'APOTHÉOSE DES SAISONS dans d'excellentes conditions.
Outre son intérêt historique, ce film est d'une qualité photographique remarquable.


L'Industriel forain, nº 836, Paris, 12-19 août 1906, p. 5.

2

1 Warwick Trading Company   
2 Félix Mesguich   
 

LA FÊTE DES VIGNERONS A VEVEY
Août 1905
Les habitants de Vevey ont coutume, depuis des siècles, de glorifier la vigne, leur principale richesse, par une grande solennité, célébrée tous les vingt ans environ. Peu à peu cette cérémonie a pris davantage d'ampleur, et s'est transformée en une fête de l'agriculture. Cérès, la déesse du blé et Palès, qui veille sur les troupeaux et les bergers, se sont jointes à Bacchus.
En attendant le départ de la cavalcade, je voisine avec Guillaume Tell qui, l'arbalète sur l'épaule, fraternise avec les hallebardiers. À côté de lui, des nymphes se poussent du coude sur le zinc et les dieux, démocratiquement, prennent un verre. On rit, on chante et l'on s'étreint doucement, à la manière d'autrefois.
Je fixe toute cette vie heureuse et les chars des quatre saisons. Les bûcherons et les chasseurs représentent l'hiver ; les bergers sont l’image du printemps, et leurs chants, empruntés au Devin du village, célèbrent les prémisses de l’amour :
Allons danser sous les ormeaux
Animez-vous, jeunes fillettes.
Allons danser sous les ormeaux
Galants, prenez vos chalumeaux.
Et c'est Colette, aimable villageoise, héroïne principale de l’intermède, qui reprend pour un précieux conseil a ses amies :
Répétons mille chansonnettes
Et, pour avoir le cœur joyeux
Dansons avec nos amoureux
Mais n'y restons jamais seulettes.
La  noce campagnarde se laisse alors entraîner par la valse de Lauterbach, puis ce sont les joies de l'été que figurent les moissonneurs et les batteurs de blé. Mais le clou de la fête, c'est le cortège de Bacchus trônant sur son âne, la face rubiconde. L'automne est venu. La farandole des feuilles mortes que le vent emporte dans une ronde sans fin, a remplacé la danse alanguie des Canéphores antiques, et voici que commence la bacchanale…
Admirable occasion pour les paysans de revêtir les costumes locaux qui font de ces manifestations un renouveau du passé. Chaque canton a ici ses représentants. Ils défilent musique en tête, et je me souviens encore des Armaillis du canton de la Gruyère qui avancent, au chant du « Ranz des Vaches », accompagnés par le tintement des cloches de leur bétail :
Les Armaillis des Colombettes
Se sont levés de bon matin…
affirment-ils dans leur dialecte.
L'âme simple et rustique de la vallée et de la montagne anime ainsi la cavalcade dans les rues de la ville, mais l'enclos où se poursuit le divertissement m'est interdit ; plus heureux mon concurrent anglais du moment, la Urban & Cº, en a obtenu l'exclusivité.
Je ne me tiens pas pour battu. Attiré par le beuglement des vaches entassées sous les planches des tribunes, je me glisse au milieu d'elles, convaincu que personne ne viendra me chercher là. Avec un peu de gymnastique, il m'est possible d'avoir vue dans l’enceinte prohibée. L'objectif à long foyer plonge sur le terrain défendu par-dessus la tête du chef d'orchestre. Au son de la musique, je réussis à impressionner de cette façon une boîte complète de 120 mètres. Le tour est joué !
Le soir, au départ du rapide pour Paris, mon colis-film fut emporté par un contrôleur des wagons-lits Attendu à l’arrivée du train, il était immédiatement développé. Les copies en étaient aussitôt distribuées, tandis que, fort de son exclusivité, le représentant de la Urban Trading Cº continuait consciencieusement son travail sur les bords du lac Léman.


Félix Mesguich, Tours de manivelle, Paris, Grasset, 1933, p. 87-89.

 
3 04-11/08/1905  
4 SuisseVevey  
The Vintner's Festival (Urban)  

3

24/10/1905 ItalieUdine 
Salvatore Spina
Le feste dei Vignaiuoli a Vevey
 

Oggi serata popolare d'addio, con proiezioni nuovissime: Da Udine a Cormons, Le feste dei Vignaiuoli a Vevey, d'esclusiva proprietà del cinematografo Spina, e L'Industria della legna nel Canadà.


La Patria del Friuli, Udine, mercoledì 25 Ottobre 1905, p. 2.

01/11/1905 FranceParis Dufayel La Fête des vignerons
 

Programme entièrement nouveau au Cinématographe des Grands Magasins Dufayel. Voyage du Président de la République en Espagne, Fêtes des Vignerons à Vevey, Vues d'Auvergne, Panorama de la Côte d'Azur, etc... Nouvelles féeries à grands spectacles telles que le conte fantastique de Don Quichotte, en couleurs, etc., etc...
Demain jour de la Toussaint séances de cinématographe, le matin à 10 et 11 heures. Toute la semaine, l'après-midi à 2, 3, 4 et 5 heures. Tous les jours également concert dans le Jardin d'hiver, buffet glacier. Nombreuses attractions.


L'Intransigeant, Paris, 1er novembre 1905, p. 4. 

CHRONIQUE PARISIENNE
La fête des Vignerons chez Dufayel
[...]
J'étais encore sous l'impression de ces controverses, de ces revendications, de ces conflits créés entre la poussée formidable de la marée populaire et la force d'inertie de notre vieille conception de l'état, lorsque j'ai appris que le cinématographe Dufayel reproduisait la Fête des vignerons de Vevey. Je n'ai plus eu qu'une pensée : revoir les merveilleux tableaux qui avaient enchanté mes yeux au mois d'août, et le Métropolitain me déposait le lendemain même à la place d'Anvers.
Je n'ai éprouvé aucune déception. Le spectacle était sans doute écourté, la musique de Gustave Doret faisait place par moments à des refrains étrangers à la partition, mais le mouvement des groupes, l'harmonie des couleurs, le rythme des danses et des figures de ballets, la somptuosité des cortèges produisaient le plus merveilleux effet. Des expressions admiratives partaient de tous les points de la salle, et nos bons Parisiens croyaient certainement rêver. Quant à moi, ce spectacle m'a fait retrouver mes premières impressions, et il m'a montré de plus combien les organisateurs de la fête avaient droit à notre admiration et à notre reconnaissance.


Bibliothèque universelle et Revue suisse, Tome LX, Lausanne, Impr. Georges Bridel & Cie, 1905, p. 615-616.

*21/12/1905 ItalieFano Salvatore Spina La Festa dei Vignaiuoli
 

LA FESTA DEI VIGNAIUOLI
(celebrata a Vevey dal 4 all' 11 agosto 1905
Sfilata trionfale dei carri, delle deità e loro seguito, di carri simbolici delle quattro stagioni e di tutti i partecipanti al grande corteo. Proiezione colorata.
(N.B. La storica festa dei vignaiuoli a Vevey, ha una rinomanza universale e chiama colà per assistervi le rappresentanze di tutte le nazioni.


Teatro delle Fortuna, Locandina, Fano, 21 decembre 1905.

4

1905 0001

Félix Mesguich, Tours de manivelle, Paris, Grasset, 1933, p. 82/83.

Contacts