VARSOVIE

Jean-Claude SEGUIN

1896

*Le cinématographe Lumière et son installation frustrée (27 mai-10 juin 1896)

Le responsable du cinématographe Lumière Camille Cerf tente d'installer, en vain, un appareil à Varsovie. Marius Chapuis a raconté cet épisode dans son Souvenir de voyages :

Arrivons à Varsovie à 7 h du matin mercredi 27/19 mai. Nous trouvons un interprète, nous changeons notre monnaie française en russe. Nous ne pouvons retirer nos malles qui étant arrivées un jour avant n'avaient pas été visitées à la frontière ce qui demandait des formalités de douane ; comme c'était pendant les fêtes du couronnement les bureaux de la douane étaient fermés pendant plusieurs jours, nous n'avions rien pour nous changer pendant huit jours. Nous descendons hôtel Victoria. Nous cherchons M. [Crosner] qui malgré toutes nos démarches reste introuvable. Nous nous ennuyons beaucoup, nous demandons notre retour. Nous passons notre temps à nous promener au jardin de la ville, c'est la promenade habituelle. Varsovie 1 h 20 d'avance sur Paris, Pétersbourg 35 min sur Varsovie, 1 h 55 sur Paris. Nous avons vu M. Cerf mercredi 10 juin-30 mai matin, il voit qu'il est impossible d'installer les postes dans cette ville, il nous fait partir le soir même pour Pétersbourg, nous nous embarquons le 10 juin-30 mai à 6 h du soir. 24 h de chemin de fer.


CHAPUIS, 1896-1897.

varsovie hotel victoria

Varsovie, Hôtel Victoria (début XXe siècle)

L'equipe quitte donc Varsovie pour se rendre à Saint-Pétersbourg.

1897

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

sources

CHAPUIS Marius, Souvenir de voyages en Russie commencés le 24 mai 1896 terminés le octobre 1897 (manuscrit)

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.