CHAMONIX

Jean-Claude SEGUIN

Chamonix est une commune du département de la Haute-Savoie.

1896

1897

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

Cinématographe (Kursaal Casino, [17] juin 1905)

Un premier cinématographe fut signalé dans les programmes du Kursaal Casino de Chamonix le 17 juin 1905, mais il fonctionnait vraisemblablement depuis le début du mois, date d'ouverture de la saison d'été.


PIgnal, 1996: 69)

Le Cosmographe Faraud (Kursaal, juillet 1905)

Victor Faraud est un tourneur actif depuis 1899 qui parcourt la France et parfois l'étranger avec son cosmographe. Il donne des représentations au Kursaal de Chamonix pendant l'été 1905.

Chaque soir, à 8 heures, succès du célèbre Cosmographe FARAUD, Panorama du Fayet à Chamonix en cinq minutes, ascensions, caravanes, accidents. [...]
Ce cosmographe a fait courir tout Paris ; toutes ces vues sont animéess et n'ont rien de commun avec ce qui se fait voir ailleurs. Ne pas confondre.


La Revue illustrée du Mont-Blanc et de Chamonix, Chamonix, 4 juillet 1905

chamonix kursaal

Charnaux Frères & Cie, Genève, Chamonix-Rue Nationale et le Mont-Blanc (c. 1902)

Le Cinématographe Uriana American Helioscop (Casino Municipal, août 1905)

Dès le mois d'août, le cosmographe Faraud du Casino "Villa des Fleurs" dut subir la concurrence du  Cinématographe Uriana American Helioscop du Casino Municipal, qui côtoyait parmi d'atures distractions des spectacles théâtraux ou lyriques. La présence de ce cinématographe au nouveau Casino Municipal valult le commentaire suivant du chroniqueur de La Revue Illustrée du Mont-Blanc et de Chamonix : " Plus rien ne manque chez nous du point de vue des distractions. "


Pignal, 1996: 69.

chamonix casino

L.J.L.7, Chamonix-Le Casino Municipal et l'Aiguille du Dru (alt. 3755 m) (Début XXe siècle)

1906

Le Vitographe ou Cinématoographe Froissard (Casino Municipal, juin 1906)

Le Casino Municipal proposa des projections cinématographiques avec le Vitographe ou Cinématographe Froissard, " le plus perfectionné des cinématographe connus " qui renouvelait  " constamment " ses vues... La presse ne fournit cependant aucune précision quant à ses programmes.


Pignal, 1996: 70.

Bibiographie

PIGNAL Muriel, Les Premiers Pas du cinéma en Haute-Savoie, Conseil Général Haute-Savoie, 1996, 168 p. 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.