ÉVIAN

1896

1897

1898

1899

Le cinématographe de Louis Tanniger (Salon des Bains Cachat, 30-31 janvier 1899)

Le conférencier Louis Tanniger parcourt la Suisse, et occasionnellement la France, pour organiser des séances pour la tempérance et contre l'alcoolisme. Il arrive à Évian à la fin du mois de janvier 1899 et s'installe dans le salon des Bains Cachat pour deux soirées :

CONFÉRENCE
On annonce pour lundi 30 et mardi 31 janvier, des séances antialcooliques avec vues cinématographiques par M. Louis Tanniger, sous les auspices de la Société de tempérance. Ces séances auront lieu dans le salon des Bains Cachat.
Le comité organisateur ayant beaucoup de frais à supporter, il sera perçu à l'entrée un ddroit de 0,20 centimes pour les places ordinaires, et 0,50 cent. pour les réservées. Nous engageons nos lecteurs à assister à ces soirées qui ne manqueront pas d'intérêt.


L'Écho du Léman, Évian, 28 janvier 1899.

1900

1901

1902

Le Phono-cinématographe de Louis Praiss (Place Château, 5-8 avril 1902)

Le Phono-cinématographe est le nom du théâtre forain que Louis Praiss présente non seulement en Suisse, mais également dans les régions françaises frontalières. À Évian, il s'installe sur la place du Château pour un court séjour de quatre journées :

Le PHONO-CINÉMATOGRAPHE est installé sur la place Château et ne restera parmi nous que quatre jours seulement.
A dater d'aujourd'hui samedi, jour d'ouverture, deux représentations seront données chaque soir, l'une à 8 h et l'autre à 9 h.
Le phono nous fera entendre les principaux airs des grands opéras. Le cinématographe nous donnera le ravissant spectacle de Barbe Bleue du Théâtre du Chatelet de Paris qui dure environ trente minutes ; puis Chaperon Rouge, charmant conte de fée avec une image en couleurs ; et encore les derniers épisodes de la guerre du Transvaal, vues prises sur les champs de batailles, etc.
Certainement ce spectacle ne peut manquer d'obtenir un réel succès.


Le Messager Agricole, Évian-les-Bains, 5 avril 1902.

Dans le programme, on retrouve à la fois des vues Pathé et des vues Méliès, les deux grandes maisons du moment.

1903

1904

1905

1906

Bibiographie

PIGNAL Muriel, Les Premiers Pas du cinéma en Haute-Savoie, Conseil Général Haute-Savoie, 1996, 168 p.

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.