ANNEMASSE

Jean-Claude SEGUIN

Annemasse est une commune du département de Haute-Savoie.

1896

1897

1898

Le Cinématographe de M. Ruegg (Salle de gymnastique, 10 décembre 1898)

C'est le gérant de l'Alpineum de Genève - dont le propriétaire est Maurice Andréossi - qui vient présenter une série de vues à Annemasse, en décembre 1898 :

Ce soir, à 4 heures et demain à 2 heures et demie et à 3 heures et demie, auront lieu dans la salle de gymnastique des séances de photographies animées par le Cinématographe Lumière (modèle perfectionné de 1898).
Programme. Démonstration du Cinématographe par M. Ruegg, gérant de l'Alpineum de Genève.
Un ballet d'enfants. - 2° Une danse cyngalaise. - 3° Un soir à Milan. Les Canotiers. - 4° Une scène comique chez l'Antiquaire.- 5° Une tourelle tirée par 60 chevaux. - 6° Manifestation populaire pour S. M. l'Impératrice d'Autriche. - 7° Cortège funéraire de S. M. l'Impératrice d'Autriche. - 8° Arrivée d'un train dans une station japonaise. - 9° Attaque de cavalerie russe. - 10° Le voleur de pommes. - 11° Cortège des garçons bouchers le lundi de Pâques.- 12° Une danse japonaise.- 13° Arrivée des genevois au tir fédéral de Neufchâtel. - 14° Le cocher endormi (scène comique). - 15° Faux cul-de-jatte. - 16° Bataille d'enfants.
Entrée 0 fr. 50 par personne ; enfants 0 fr. 25.
La représentation de ce soir est consacrée aux enfants des écoles d'Annemasse.
Cette représentation avait été offerte gratuitement sous la condition que la salle de la mairie serait louée. Nous avons été surpris d'apprendre que M. le maire avait refusé de laisser disposer de la salle, à n'importe quel prix. Les enfants pauvres auraient été bien aises de pouvoir assister gratuitement à une séance amusante et instructive. Il serait peut-être bon de ne pas refuser toute sollicitude aux enfants pauvres, quoiqu'ils aillent aux écoles laïques.


Le Progrès de la Haute-Savoie, Annemasse, 10 décembre 1898.

On ignore les motivations de M. Ruegg... Peut-être s'agit-il d'attirer les frontaliers vers Genève pour qu'ils découvrent l'Alpineum ? En tout état de cause, il ne semble pas avoir multiplié ses séjours en France. En ce qui concerne les vues proposées, on retrouve, pour l'essentiel, des films Lumière, à l'exception des photographies animées : le voleur de pommes, Cortège des garçons bouchers le lundi de PâquesArrivée des Genevois au tir fédéral de Neufchâtel.

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

Bibiographie

PIGNAL Muriel, Les Premiers Pas du cinéma en Haute-Savoie, Conseil Général Haute-Savoie, 1996, 168 p.

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.