MONTOISON

1896

1897

Le Kinestéréographe d'A. Coudray (19 janvier 1897)

L'ancien notaire, A. Coudray, a inventé un appareil cinématographique perfectionné, le kinestéréographe, qui corrige l'instabilité des vues animées. La séance de présentation a lieu le mardi 19 janvier 1897 :

Montoison. - LE KINESTÉRÉOGHAPHE. — UNE INVENTION. — Mardi soir avaient lieu à Montoison les premières représentations du Kinestéréographe dont M. A. Coudray, ancien notaire, est l'inventeur. Le Kinestéréographe n'est autre chose qu'un cinématographe perfectionné qui fait disparaître le tremblottement des vues, si fatigant pour les yeux. Un grand nombre de spectateurs, du pays et des villages voisins, se sont pressés aux trois séances consécutives qui étaient données, ce jour-là au bénéfice des pauvres : la salle était littéralement bondée. Nos félicitations à M. Coudray pour le succès qu'il a obtenu et pour sa générosité à mettre au service des malheureux les premiers fruits d'un grand et patient travail.


La Croix de la Drôme, Valence, 24 janvier 1897, p. 3.

On ignore tout en revanche des vues qui ont été présentées et de la réaction du public.

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.