BLIDAH

Jean-Claude SEGUIN

Blidah est une ville d'Algérie.

1896

1897

Le Cinématographe Joly de Gaston Prinsac et de Louis Vernet ([13]-23 février 1897)

Gaston PrinsacJean Prinsac et Louis Vernet parcourent l'Algérie depuis le mois d'octobre 1896 et organisent des séances de cinématographe avec leur appareil Joly. Les deux hommes ont été récemment à Milianah et s'installent à Blidah pour organiser des projections de vues animées.

prinsac 02

Le Receveur Municipal, Certificat, Blida, 13 février 1897
© Collection particulière

Gaston Prinsac va également chercher à organiser des séances destinées au public scolaire (Gaston Prinsac, À Monsieur l'Inspecteur d'Académie à Alger, Blidah, 12 février 1897). Cependant, Louis Vernet, puis Gaston Prinsac quittent Blidah et rentre en France. Le cinématographe Joly reste alors sous la responsabilité de Jean Prinsac. Mais les affaires ne sont guère florissantes :

Il n'a cessé de pleuvoir comme précédemment pendant tout le temps que je suis resté à Blidah, lundi, mardi, mercredi; jour où j'ai dévissé de ce pays de pluie, les recettes s'en sont ressenties Lundi 6 F., Mardi 1 F., j'ai mis le halte là.
[...]
À Blidah, Laval m'a fait grâce des 2 dernières journées, il n'en a pas été de même du Bureau de Bienfaisance. je me suis fait donner l'attestation par St. Charles et le Curé qui a été très aimable, je n'ai rien pu trouver à faire dans les salles d'asile.


Jean Prinsac, À Gaston Prinsac, Boufarik, 27 février 1897. (collection particulière)

Les séances prennent ainsi fin le 23 février 1897 et Jean Prinsac file à Boufarik.

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.