Eugène PLAN

(Marseille, 1862-1943)

Jean-Claude SEGUIN

  

1

Hippolyte Plan ([1828]-Marseille, 17/10/1889) épouse Eugénie Vidal ([1837]-). Descendance :

  • Paul, Louis Plan (Vals-les-Bains, 14/02/1859-) épouse (Pugny-les-Corbières, 15/12/1897) Palmyre Pierre (Maubeuge, 15/11/1868-).
  • Léon, Jean, Eugène Plan (Marseille, 12/05/1862-27/11/1943) épouse (Paris 12e, 19/01/1901) Marie, Hortense, Adolphine Bauduin (Lille, 05/05/1867-). Descendance :
    • Georges, Paul, Léon, Frédéric Plan (Paris 3e, 03/11/1901-1988)

2

Dispensé de son service militaire - frère au service -, Eugène Plan s'installe à Paris en 1891 (20 janvier 1891: 16, rue Beranger), puis réside rue Oberkampf (5 mars 1896) et  3, boulevard Saint-Martin ((23 avril 1898).

Eugène Plan et Charles Sylva Ménétrier exploitent, avant 1900, un fonds de commerce de graphophones et phonographes, situé 3, boulevard Saint-Martin. Le 9 octobre 1900, Eugène Plan fonde, avec Émile Baudré et Charles Sylva Ménétrier, la société en nom collectif, " E. Plan et Cie ", " ayant pour objet l'acquisition du fonds de commerce de phonographes, graphophones, cylindres vierges et enregistrés, connu sous le nom de " Maison Gabriel Kaiser ", " Comptoir des Inventions Nouvelles ", situé, 2, rue Ste Apolline, à Paris, l'exploitation dudit fonds et de tous commerces s'y rattachant directement ou indirectement ainsi que de toutes inventions ou de tous commerces pouvant intéresser la société. " La société est formée pour une durée de dix annèes à partir du 10 octobre 1900, son siège est à Paris, 2 rue Ste Apolline et son capital s'élève à 50.000 francs. Vers 1906, la société rachète les droits d'exploitation du biophonographe, appareil inventé et breveté par Henri Joly et commercialisé par les frères Normandin.

On retrouve une exploitation de l'appareil à Cadix (Teatro Principal, décembre 1906) et à Séville au Teatro Cervantes (décembre 1906).

normandin biofonografo
Teatro Cervantes, 14 décembre 1906
© Archivo Municipal Hispalense, Séville

Contacts