LE PUY-EN VELAY

Jean-Claude SEGUIN

Le Puy-en-Velay, chef lieu du département de la Haute-Loire, compte 19.031 habitants (1894).

1896

1897

Le Cinématographe Draneil (Hôtel des Ambassadeurs, 10-17 janvier 1897)

Le Cinématographe Draneil, dont le propriétaire est M. Rambaud, effectue une tournée dans plusieurs départements du Centre de la France. Venant de Riom, dans les premiers jours de l'année 1897, il s'installe au Puy pour offrir quelques projections animées :

Le Cinématographe.Nous sommes heureux d'annoncer à nos lecteurs que nous allons avoir dans quelques jours des séances de cinématographe, photographies vivantes, projections animées et en couleurs grandeur naturelle
Cette prodigieuse invention, la plus grande merveille du siècle obtient partout un immense succès. Il en sera certainement de même dans notre ville, car l'on peut dire que jamais spectacle nouveau n'a conquis plus rapidement une vogue aussi éclatante.
Les projections animées du cinématographe Draneil, appareil absolument perfectionné forment un spectacle superbe.
Parmi les tableaux les plus saillants, citons notamment : Une magnifique scène de lutteurs (en couleurs), L'arrivée des souverains Russe à ParisLa Loïe Fuller, dans sa danse serpentine (en couleurs), Une sortie d'ouvriers et ouvrières d'une usine, etc., etc.
Ces projections donnent l'illusion la plus complète de la vie réelle et du mouvement et constituent, nous pouvons le dire, la plus merveilleuse et la plus amusante découverte de notre époque.


La Haute-Loire, Le Puy, samedi 9 janvier 1897, p. 2.

L'inauguration a lieu, dans la salle de l'hôtel des Ambassadeurs, le dimanche 10 janvier 1897 :

Le Cinématographe.-Dimanche, le Cinématographe-Draneil a commencé ses séances dans la salle des fêtes de l'Hôtel des Ambassadeurs.
Ces projections animées, illusion absolue de la vie et du mouvement, ont obtenu un très grand succès.
Aujourd'hui, lundi et jours suivants, (mais pour quelques jours seulement), à huit heures et demie, salle des fêtes de l'Hôtel des Ambassadeurs, séances du Cinématographe.


La Haute-Loire, Le Puy, lundi 11 et mardi 12 janvier 1897, p. 2.

 Un autre article évoque les publics des écoliers et des lycéens et le succès que le cinématographe remporte auprès d'eux : 

Le Cinématographe.- Les séances du Cinématographe se poursuivent chaque soir, à 8 h 1/2, dans la grande salle des fêtes de l'hôtel des Ambassadeurs, avec un énorme succès et les merveilleuses projections animées et en couleurs attirent la foule des spectateurs. Tout le monde petits ou grands est fort intéressé et très amusé.
Nous avons déjà noté que les enfants de nos écoles communales ont été conduits hier au Cinématographe, qui a eu auprès d'eux un vif succès.
La joie a été très grande aussi pour nos lycéens et pour les élèves des pensions de notre ville.
En présence de la vogue qu'il obtient, le Cinématographe continuera ses représentations jusqu'à dimanche soir, et nous apprenons qu'il y aura, dans l'après-midi de dimanche, des séances pour les personnes qui ne peuvent assister à celles du soir.


La Haute-Loire, Le Puy, vendredi 15 janvier 1897, p. 2.

Répertoire : Aux Folies BergèreLe Tsar et la tsarine acompagnés de M. le président de la République et leur brillant cortègeUne sortie des ouvriers et ouvrières de l'usine de la Bénédictine (Le Républicain de la Haute-Loire, Le Puy, 9 janvier 1897). 

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.