LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE

Jean-Claude SEGUIN

La Ferté-sous-Jouarre, ville du département de la Seine-et-Marne, compte 4.770 habitants (1894).

1896

Le Cinématographe de M. Delaune (Théatre, 13 octobre 1896)

L'avant-veille encore, M. Delaune a offerte une séance de cinématographie aux Meldois. Ici, elle a lieu au Théâtre Municipal :

Au Théâtre
Hier soir, une séance de cinématographie a été donnée au théâtre.
Chose extraordinaire, il y avait du monde, mais quelle température ! On était transi, glacé dans la vaste salle si incommode à tous les points de vue.
Nos concitoyens ont pris du plaisir à voir défiler sons leurs yeux cette merveille qu’est le cinématographe.
Les tableaux les plus applaudis ont été la Parisienne au bain, l’entrée du Tsar à Paris, l’arrivée du train et la danse de la Loïe Fuller.


Journal de la Seine-et-Marne, Meaux, 14 octobre 1896, p. 3.

C'est évidemment un programme similaire à celui proposé à Meaux, ce qui montre que le tourneur ne dispose que d'un répertoire de vues animées très limité, sans doute guère plus d'une douzaine. Il s'agit donc d'aller de ville en ville en ne donnant souvent qu'une seule séance de cinématographie.

la ferte sous jouarre theatre

G. Martin, imp. édit., La Ferté-sous-Jouarre, La Ferté-sous-Jouarre, Théâtre, 1901

M. Delaune quitte précipitamment La Ferté-sous-Jouarre pour se rendre à Château-Thierry.

1897

1898

1899

1900

1901

Le Cinématographe Lumière de M. Giel (Salle de l'Hôtel-de-l'Épée, 2 mars 1901)

M. Giel est un tourneur très actif au cours des années 1900 et 1901 qui parcourt la France en présentant son programme dans de nombreuses villes où il ne reste, en général, qu'un seul jour. Il a un rôle essentiel dans la pénétration du cinématographe dans de petites communes. Il vient de Meaux. À La Ferté-sous-Jouarre, il donne une séance dans la salle de la l'Hôtel-de-l'Épée :

CINEMATOGRAPHE
Après-demain soir, samedi, salle de l'Hôtel-de-l'Épée, à 8 heures et demis, la direction Giel donnera une curisues séance de projections animées (cinématographe lumière).
Il y aura au programme 40 tableaux (en chemin de fer, l'Exposition universlle, lees animaux équilibristes) dont 20 tableaux de scènes comiques.
Prix des places très modérés.


Journal de Seine-et-Marne, Meaux, 1er mars 1901, p. 3.

la ferte sous jouarre hotel epee

Le Ferté-sous-Jouarre-Hôtel de l'Épée (c. 1905)

1902

1903

1904

1905

1906

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.