HARROGATE

Le chronophotographe de W. D. Slade (mars 1898)


William David Slade, marchand de chaussures à Cheltenham, qui s'intéresse depuis plusieurs années aux projections lumineuses, fait l'acquisition d'un chronophotographe Demenÿ, à la fin de l'année 1896, avec lequel il va organiser des séances de photographies animées. Il va faire équipe, pendant quelques mois, avec Walter Robert Booth, un prestidigitateur magicien et ventriloque. Pourtant, depuis le mois d'août 1897, Slade tourne seul. Deux séances sont organisées à Galashields, au Town Hall Theatre :

Slade's animated pictures appear at the Town Hall Theatre, Harrogate, on Friday and Saturday evening, and matinee on Saturday afternoon. the entertainment includes a bumorous and musical recital by Alec Swann and Betty Stanley.


Pateley Bridge & Nidderdale Herald, Saturday 26 March 1898, 2.

Entrefilet qui ne décline même pas une vue du programme. Slade partage la scène avec des artistes musiciens.

Les Animated photos de David Devant (janvier 1899)

Le magicien David Devant, dont les équipes parcourent le Royaume Uni depuis plusieurs années, donne quelques représentations dans le Town Hall Theatre de Harrogate à la fin du mois de janvier 1899 : 

HARROGATE.
TOWN HALL THEATRE.-Lessee and Manager, Mr W. H. Breare.-This week Mr David Devant and his excellent company are appearing here, and are meeting with unqualified success. It is some years since anything of the Maskelyne and Cooke order of entertainment was witnessed in Harrogate, and therefore the novelty comes with much in its favour. Mr Devant's show is one of the best of its kind that has ever been seen in Harrogate. Mr Walter R. Booth proves a most capable cartoonist, and sketches prominent heads with is remarkable facility. Miss Evelyn Hope, in her crystalphone solos, gives a capital exhibition, which is much appreciated. Mr H. Verne, in musical and ventriloquial recitals, proves a most acceptable turn. Miss Lillie Crispin is rightly termed "the rainbow sylph," for her gyrations are as artistic as the chromatrope effects are pleasing and novel. Miss Florence Rosina adds agreeable variety by her solos on the mandolin, banjo, zither, and other instruments. Amandus gives a capital exhibition of lifelike impersonations, which are cleverly and deftly produced. The mysterious portions of an excellent programme consist of Devant's illusionary scene, Zauberwunder, which is admirably and bewilderingly worked. The characters are sustained at by Mr W. R. Booth, Mr F. Austin, and Miss Lillie V Crispin. The famous box trick also comes in for a large share of applause. An excellent display of animated photos-the best that has been seen in Harrogate-concludes a strong and highly entertaining bill. A capital orchestra, under Mr F. G. Hime, contributes to what really is a most delightful entertainment.


The Era, Saturday 28 January 1899, 24. 

Le spectacle qui est ici présenté est très voisin de ceux que les habitants de Clifton et Exeter ont pu voir au cours des dernières semaines que cette même équipe a présenté. Le cinématographe, qui n'occupe dans l'article qu'une petite place, est ainsi associé avec plusieurs numéros dont certains conduits par Walter R. Booth, ventirloque et proche collaborateur de David Devant.

Les Animated Photographs de la Maskelyne & Cooke's Provincial Company (octobre 1899)

Si David Devant revient à Harrogate, c'est maintenant comme responsable et manager de la Maskelyne & Cooke's Provincial Company Le spectacle est déjà rodé depuis le mois de juillet 1899 et rien de nouveau n'est proposé ici. Les séances se déroulent au Town Hall Theatre à partir du lundi 9 octobre. La presse va donner un compte rendu très détaillée des séances, même si les vues animées sont à la portion congrue. Ainsi le Pateley Bridge & Nidderdale Herald, du 14 octobre 1899, dont l'article qui occupe presque une colonne entière  évoque ainsi les vues animées : " A very fine display is given of animated photographs, and amongst the specialities are the embarkation of troops at Southampton, scenes from l’Affaire Dreyfus, launch of the “Shamrock,” scenes on a Castle Liner, phantom ride, all of which raised the audience to enthusiasm. " (Pateley Bridge & Nidderdale Herald, 14 octobre 1899, p. 5). 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.