SIDI-BEL-ABBÈS

Jean-Claude SEGUIN

Sidi-Bel-Abbès est une ville d'Algérie.

1896

Le Cinématographe Joly de MM. Prinsac et Vernet (1er-13 décembre 1896)

Même si le nom de l'appareil ne figure pas dans les articles publiés dans la presse bel-abbésienne, nous savons que l'appareil vient d'Oran et qu'il a présenté les mêmes vues animées. Les propriétaires du cinématographe sont MM. Gaston Prinsac et Louis Vernet

sidi bel abbes vernet 01 sidi bel abbes vernet 02
Photo Club Montilien (Montélimar), Enveloppe à Messieurs Prinsac-Vernet, directeurs du Synématographe à Sidi-Bel-Abés (Algérie), 14 décembre 1896.
© coll. Jean-Claude Seguin

Ils disposent d'un cinématographe Joly qui inaugure ses séances le 1er décembre 1896 :

Le Cinématographe
Depuis hier le « Cinématographe », qui pendant deux mois a fait courir tout Oran, est installé chez Monserrat dans la salle du Théâtre des Nouveautés.
Nous engageons vivement nos concitoyens à aller visiter, cette nouvelle invention.
Le spectacle est instructif et intéressant.


Le Messager de l'Ouest, Sidi-Bel-Abbès, 2 décembre 1896, p. 3.

En fait de théâtre, il s'agit d'une salle baptisée " Nouveautés " qui se trouve au-dessus du Café Monserrat. Ce dernier est un établissement dont on peut lire, dans la revue espagnole Alrededor del mundo, la description suivante : " [...] el café Montserrat, que no se cierra en toda la noche, porque en Bel-Abbes se vive de noche, lo mismo que en Madrid. " (Alredecor del mundo, 14 decembre 1899, p. 5). Quelques jours plus tard, nous avons quelques éléments du programme offert aux spectateurs :

Le Cinématographe
Salle comble hier de 8 à 9 h. du soir au Théâtre des Nouveautés où le tout Bel-Abbès désireux de s'instruire s'était donné rendez-vous, pour assister à une séance du cinématographe.
Parmi les tableaux les plus remarqués Pochard et Mastroquet, L'arrivée à Paris de L.L. M.M. Impériales de Russie et La Baignade des Nègres au Champ de Mars.
Nous engageons fortement nos concitoyens à conduire leur famille à ce spectacle aussi intéressant, qu'instructif.


Le Messager de l'Ouest, Sidi-Bel-Abbès, 5 décembre 1896, p. 3.

Plus aucune information jusqu'à l'annonce du départ prévu pour le dimanche 13 décembre 1896 :

Le Cinématographe
C'est irrévocablement dimanche que le Cinématographe quittera nos murs.
Aussi engageons-nous vivement nos concitoyens à assister aux dernières séances de cette exhibition intéressante
Voici la composition du programme :
Une Leçon de Bicyclette ; Dispute entre Cocher et Client ; Pochard et Mastroquet ; Les Forgerons ; Chargement de Décombres ; Cortège du Tzar à Paris et Baignade des Soudanais.
Le Directeur remercie le public bel-abbésien, de l'accueil bienveillant qui lui a été fait.


Le Messager de l'Ouest, Sidi-Bel-Abbès, 12 décembre 1896, p. 2.

Pourtant, le cinématographe Joly n'a pas tout à fait fini son séjour algérien, il va continuer son chemin en direction de Tlemcen.

1897

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.