QUIMPER

Jean-Claude SEGUIN

Quimper, préfecture du Finistère, compte 17.406 habitants (1894).

1896

*Le Cinématographe de Jules Jancel (octobre 1896)

Dès le mois d'octobre 1896, la ville de Quimper aurait pu découvrir le cinématographe. En effet, la mairie reçoit un courrier de Jules Jancel, propriétaire du Théâtre Romain, une baraque qui offre des spectacles variés. Dans le courrier qu'il fait parvenir au maire de la ville, Jancel, qui vient de présenter l'appareil à Lorient, vante les mérites du cinématographe.

189610 jancel quimper 01
Archives municipales et communautaires, 14 I_QUI_01
Ville de Quimper
189610 jancel quimper 02
Archives municipales et communautaires, 6 D_QUI_23
Ville de Quimper

La réponse négative qui lui est apporté signale que les autorisations d'installation de baraque -sans doute valables pour les forains- ne sont données que pendant le mois d'août. Ce n'est donc pas le cinématographe qui est en cause, mais une décision qui concerne l'organisation des foires. Quimper rate ainsi l'occasion découvrir les images animées dès 1896.

1897

Le Cinématographe Joly d'Ernest Normandin (salle Autrou, 18-20 mars 1897)

Même si le nom d'Ernest Normandin n'apparaît pas dans les articles que publie la presse, il est fort probable qu'il soit le responsable de ces séances, car il parcourt alors la Bretagne. Quelques jours au préalable, il a organisé des séances à Morlaix. À Quimper, c'est dans la salle Autrou qu'est présenté le cinématographe Joly, le 18 mars 1897 :

— Aujourd'hui 18 courant, demain vendredi et samedi, salle Autrou, A huit heures et demie précises, photographies animées, grandeur naturelle, par projection lumineuse.
L'appareil à l'aide duquel sera obtenu ce merveilleux spectacle est le véritable cinématographe, système Joly. Le grand diplôme d'honneur a été décerné à l'inventeur, lors de l'exposition du théâtre et de la musique au Palais de l’Industrie.
Prix des places : premières, 1 fr. 50 ; secondes, 1 fr.


Le Finistère, Quimper, 18 mars 1897, p. 3.

Le succès des séances conduit le responsable à proposer une nouvelle soirée, toujours dans la même salle :

C'est un spectacle très curieux que les photographies animées que donne le cinématographe, ce nouvel appareil qu'on doit au merveilleux génie d'Edison.
Tous les soirs, à la salle Autrou, où ont lieu les représentations, la salle est comble. Aussi le concessionnaire exclusif du cinématographe (système Joly) a-t-il décidé de donner une soirée aujourd'hui et une autre demain dimanche.
Il se rendra ensuite à Pont-l’Abbé où il donnera des séances lundi et mardi, salle du Café de Paris.


Le Finistère, Quimper, 20 mars 1897, p. 3.

La référence au " concessionnaire exclusif du cinématographe (système Joly) " vient confirmer que le responsable est, très certainement, Ernest Normandin qui quitte Quimper pour se rendre à Pont-l'Abbé.

Le Théâtre des Merveilles de Louis Vernassier (Champ-de-Bataille, août 1897)

Louis Vernassier, forain depuis plusieurs années, a pris le virage du cinématographe qu'il présente depuis 1896. La fête d'août, à Quimper, commence le 1er août et dure un mois. On y retrouve aussi d'autres attractions : 

Los Quimpérois, nous l'avons déjà dit, n'ont pas à se plaindre, cette année, de l'exhibition foraine du Champ-de-Bataille. Ils ont enfin ce qu'ils cherchaient depuis longtemps, un vrai théâtre, dans le Théâtre des Nations.
Ses artistes savent chanter et ont en même temps des qualités de comédiens très recommandables. Son pianiste accompagnateur est un bon musicien.
Sa première chanteuse, Mme Rosine Moeris, très gracieuse, a une voix souple et sympathique. Elle joue ses rôles à ravir.
Plusieurs de ses camarades, et en particulier M. Darcy, seraient également à citer. Qu'on songe, avec cela, quelle tâche c'est de chanter un opéra tous les soirs, et l'on applaudira de bon coeur la vaillante troupe do M. Casti.
Elle nous donnera ce soir Mam'zelle Nitouche, demain le Petit Duc et vendredi Miss Helyett. À côté du Théâtre des Nations, il convient, dans un autre genre, de citer le cinématographe de M. L. Vernassier, éclairé à la lumière électrique.
C’est la vie elle-même, non plus seulement photographiée dans ses formes, mais dans son mouvement, que nous montre ce merveilleux appareil.
On ne peut s'empêcher de songer, en contemplant les tableaux qu'il fait passer devant nos yeux, que la science est la plus puissante des magies.


Le Finistère, Quimper, 11 août 1897, p. 3.

Si le Théâtre des Nations éveille l'intérêt du journaliste, c'est que cette baraque foraine est d'un niveau supérieur à celui des habituels spectacles dramatiques. Peu d'informations en revanche au sujet du programme du Théâtre des Merveilles, la baraque qui malgré son nom se consacre uniquement au projections de vues animées. Un entrefilet publié quelques jours plus tard, nous dévoile quelques titres de film : 

Le Cinématographe a renouvelé jeudi soir son programme, qui est des plus attrayants.
Nous citerons, au hasard du souvenir, parmi les pus jolis tableaux : l'Assaut d'armes, les Joueurs de cartes, le Passage d'un escadron de hussards, etc.


Le Finistère, Quimper, 14 août 1897, p. 3.

Il faut attendre quelques jours pour voir apparaître le dernier article relatif au cinématographe de Louis Vernassier :

Pour ses dernières représentations, le Cinématographe, qui jouit toujours de la faveur du public, donne un programme tout nouveau et des tableaux très intéressants. Que les retardataires se hâtent, car la clôture est prochaine !


Le Finistère, Quimper, 21 août 1897, p. 3.

Peu après, le forain quitte Quimper. On le retrouve quelques semaines plus tard à Douarnenez.

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

Le Théâtre International scientifique de Ferdinand Somogyi (Salle Autrou, 16-19 mars 1905)

Le Théâtre international scientifique Urania, propriété de Ferdinand Somogyi, effectue une importante tournée en France. Il vient à Quimper donner des représentations le jeudi 16 mars 1905 :

Quimper
[...]
Cinématographe. — M. Ferdinand Somogyi, de Budapest, directeur du théâtre international scientifique Urania, en tournée autour du monde, donnera dans notre ville trois représentations. extraordinaires avec l'Américan-Hélioscop, nouveau perfectionnement du cinématographe sans oscillations.
Ces représentations auront lieu, salle Autrou, jeudi prochain 16 courant, à deux heures et à 4 h. 1/2 de l'après-midi et à 8 h. 1/2 du soir. 
Le programme est des plus alléchants. 
Prix des places : premières, un franc ; secondes, 0 fr. 50.


La Dépêche de Brest, Brest, mercredi 15 mars 1905, p. 2.

Un autre article nous offre quelques informations sur le répertoire proposé aux spectateurs :

Séances cinématographiques. — M. Somogyi, directeur du Théâtre international scientifique " Urania ", nous a présenté, jeudi dernier, salle Autrou, " l'Américan Hélioscop ", nouveau perfectionnement du cinématographe sans oscillations. Des projections polychromes complètent le spectacle et ce n'est pas sans un certain plaisir que l'on voit ainsi défiler, revêtues des couleurs de la vie, les plus belles parties du monde.
Le programme est d'ailleurs des mieux composés. Parmi les différents tableaux, ceux de " Quo Vadis " méritent une attention toute particulière et ceux représentant des épisodes de la guerre Russo-Japonaise, ne sont pas moins à remarquer. Ces représentations offrent, en somme, un très réel intérêt au point de vue scientifique, surtout pour nos enfants des écoles qui, par le fait, assistent à un intéressant cours de géographie animée.
Les séances de jeudi ont fait salle comble et cet exemple sera très certainement suivi à celles annoncées pour aujourd'hui samedi et demain dimanche, en matinée, à 2 h. 1/2 et 4 h. 1/2, et en soirée, à 8 h. 1/2.
Prix des places : 1 franc et 50 centimes.


L'Action libérale de Quimper, Quimper, samedi 18 mars 1905, p. 2.

Ferdinand Somogyi quitte Quimper pour se rendre à Brest.

1906

Le Cinématographe Kobelkoff (Champ-de-Bataille, [1er]-[31] août 1906)

L' "artiste-tronc" Nicolaï Kobelkoff présente depuis quelques mois une loge forain Le Cinématographe Kobelkoff. Il arrive à Quimper à l'occasion de la foire d'août :

Les fêtes d’août. — Un nombre important de forains ont déjà commencé à édifier leurs établissements sur le Champ-de-Bataille.
Parmi ceux qui sont prêts à ouvrir leurs portes, il convient de signaler particulièrement le grand Cinématographe américain, dirigé par Nicolaï Kobelkoff. Kobelkoff est né en Russie, en 1854, sans bras ni jambes. Il est marié et père de six enfants. Sa taille est de 85 centimètres.
L'Artiste-Tronc est universellement connu et il ne manquera pas d’intéresser les Quimpérois.


Le Finistère, Quimper, samedi 28 juillet 1906, p. 3.

Le programme est surtout centré sur le phénomène que représente Nicolaï Kobelkoff, car nous ne connaissons pas les films projetés :

The American Show. — M. Kobelkoff', le sympathique artiste tronc, nous annonce, pour dimanche prochain, des matinées à partir de 3 heures avec un programme superbe, dans lequel paraîtront plusieurs attractions de la soirée de gala. A 9 heures du soir, une grande représentation tenant toute la soirée. A chaque séance, Kobelkolf écrit, peint et lutte avec un amateur. C'est le phénomène le plus curieux que l'on puisse voir.


L'Indépendant du Sud-Finistère, Quimper, 11 août 1906, p. 2.

Après une vingtaine de jours, un article annonce le départ prochain du forain :

TRISTE NOUVELLE ! - Kobelkoff va nous quitter, mais rassurons-nous : une semaine entière nous reste pour aller l'applaudir tous les soirs et il nous réserve, paraît-il, des surprises cinématographiques pour sa semaine de clôture. Il vient d'acquérir une collection de vues constituant les dernières nouveautés françaises et américaines. - Rappelons — qu'il est prudent, de retenir ses places à l'avance, si l'on ne veut pas courir le risque, en arrivant le soir à l'American Show, de se trouver face à face avec le terrible écriteau " Complet ! "


L'Indépendant du Sud-Finistère, Quimper, 22 août 1906, p. 2.

Remerciements

La Ville de Quimper et le Service d'Archives municipales et communautaires.

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.