POISSY

Poissy, ville de l'ancienne département de Seine-et-Oise, compte 5.360 habitants (1894)

Le Cinématographe Lumière (août 1897)

Le cinématographe Lumière arrive à Poissy, alors que l'appareil est en vente depuis le mois de mai. Peut-être s'agit-il du premier ou de l'un des tous premiers que les Pisciacais découvrent. Les séances sont orgainsées les 27 et 28 août. Il est exploité par deux figures inconnues des origines comme l'indique Le Réveil 

Le cinématographe
Vendredi et samedi ont eu lieu à l'hôtel Saint-Fiacre des exhibitions du véritable Cinématographe Lumière, exploité d'une façon très curieuse par MM. Cœurete et Carrelet, 56, avenue Kléber, Paris.
Pour éviter tout usage de lampes à gaz éthérique ou autres, qui sont plus ou moins dangereuses, ces messieurs emploient une automobile actionnant une petite dynamo leur fournissant juste la force de lumière électrique pour leur bec à arc. Ils éclairent de la même façon les salles où ils donnent leurs séances ; c'est d'autant plus ingénieux et pratique que l'automobile leur sert de moyen de transport.
Leur variété de jolies vues très intéressantes a été très goûtée des spectateurs.


Le Réveil, Paris, 2 septembre 1897, p. 3. 

MM. Coeurete et Carrelet, dont on ne connait pas d'autres présentations, vont faire preuve d'une incontestable originalité pour éviter une catastrophe, celle du Bazar de Charité est encore dans toutes les mémoires. On imagine que l'hôtel Saint-Fiacre ne dispose pas encore de l'électricité et c'est donc une automobile et une petite dynamo qui vont faire l'affaire. Pour le reste, aucune information dans cette article ou dans le reste de la presse. Les exploitants n'ont pas dû avoir un écho suffisant et leur nom disparaît.

à suivre...

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.