ALBI

Jean-Claude SEGUIN

Albi, chef lieu du département du Tarn, compte 21.224 habitants (1894)

1896

1897

Le cinématographe-Draneil de M. Rambaud (Théâtre, 4-7 février 1897)

Le tourneur Rambaud, propriétaire du Cinématographe-Draneil, vient d'organiser quelques séances d'images animées à Cahors lorsqu'il se rend à Cahors pour présenter son appareil de projection :

Nous sommes heureux d'annoncer à nos lecteurs que nous allons avoir pendant quelques jours des séances de Cinématographe (photographies vivantes, projections animées et en couleurs, grandeur naturelle). Cette prodigieuse invention, la plus grande merveille scientifique du siècle, obtient partout un immense succès. Il en sera certainement de même dans notre ville, car l'on peut dire que jamais spectacle nouveau n'a conquis plus rapidement une vogue aussi éclatante. Les projections animées du cinématographe Draneil, spectacle absolument perfectionné, forment un spectacle superbe. Parmi les tableaux les plus saillants et les plus applaudis, citons notamment : une magnifique scène de Lutteurs aux Folies Bergère (en couleurs) ; Le tsar et la tsarine accompagnés de M. le président de la République et leur brillant cortège ; la Loïe Fuller exécutant la célèbre danse serpentine (en couleurs) ; Arrivée d'un train de voyageurs en gare des chantiers de Versailles, etc. Ces projections donnent l'illusion complète de la vie réelle et du mouvement et constituent, nous pouvons le dire, la plus merveilleuse et la plus amusante découverte de notre époque. Aujourd'hui jeudi soir, et tous les soirs à 8h1/2 au théâtre d'Albi, mais pour quelques jours seulement. Prix des places : loges, fauteuils et balcons, 1f. ; première galerie, 75c. ; parterre, 50c. ; deuxième galerie et amphithéâtre, 25c.


L'Union républicaine du Tarn, Albi, 4 février 1897.

L'article, dont on retrouve des versions presque identiques (Le Puy-en-VelayAurillac...), a été très probablement rédigé par l'opérateur lui-même. C'est d'ailleurs également le cas de l'entrefilet suivant :

Les séances se poursuivent tous les soirs à 9h précises au théâtre. Le public s'y porte en foule, chacun veut les voir ; la joie a été très grande pour les élèves des pensions de notre ville qui ont déjà assisté aux séances. Le cinématographe doit clôturer demain dimanche ; dans l'après-midi, une séance sera donnée pour les personnes qui ne peuvent assister à celles du soir, à 3 h. Le soir, à 8h1/2, dernière séance du cinématographe.


L'Union républicaine du Tarn, Albi, 6 février 1897.

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

 

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.