CHANTILLY

Chantilly, situé dans le département de l'Oise, compte 4 022 habitants (1894)

Le Cinématographe (janvier 1897)

Jean-Claude SEGUIN

Quand le cinématographe arrive à Chantilly, il est déjà passé à Compiègne et à Crépy-en-Valois. L'appareil est la propriété d'un tourneur - probablement M. Armand - qui a parcouru la Champagne, à la fin de l'année 1896. L'arrivée du cinématographe dans l'Oise est assez précoce, surtout compte tenu de la population de Chantilly à l'époque :

Le Cinématographe à Chantilly
Nous sommes heureux d'apprendre à nos lecteurs qu'une séance de cinématographie ou photographie animée, sera donnée, dimanche prochain 17 janvier, à huit heures et demie, salle du Théâtre, et une deuxième séance le lundi 18.
Nous ne saurions trop engager les fervents du progrès et du merveilleux à aller voir cette étonnante invention qu'est le Cinématographe et à aller admirer parmi plusieurs autres tableaux : la Loïe Fuller, danse serpentine, en couleurs ; l'arrivée d'un train en gare ; le Départ d'un transatlantique ; la partie de cartes, en couleurs, etc., etc., la séance étant composée de 12 vues photographiques animées.
L'appareil arrive d'ailleurs pour la premier fois à Chantilly. La presse de Compiègne, Crépy, Villers-Cotterêts, où il a fonctionné et obtenu un légitime succès, en a publié les mérites.
Le prix des places est d'ailleurs à la portée de toutes les bourses ; 50 centimes les secondes et 1 franc les premières.
Nul doute que la salle du Théâtre soit trop petite dimanche et lundi pour contenir les nombreux spectateurs qui voudront voir une des plus curieuses inventions du siècle et la dernière découverte d'Edison.


Le Journal de Senlis, Senlis, 17 janvier 1897, p. 3.

D'une ville à une autre, les articles sont assez similaires, ce qui signifie que c'est le tourneur lui-même qui les a rédigés. Le répertoire des films, pour ce que l'on en connaît, est assez limité - sans doute une petite vingtaine - dont l'origine reste imprécise. Certains titres figurent chez différents éditeurs (producteurs), mais l'absence d'homogénéité ne permet pas de trancher. On peut également penser que ce tourneur, comme d'autres, se fournit chez des revendeurs qui proposent des vues provenant de plusieurs éditeurs... ce qui rend la tâche d'identification encore plus ardue. Nous ne saurons rien de la qualité des projections, puisque aucun autre article ne vient rendre compte des séances. Quelques jours plus tard, le cinématographe est à Senlis où le tourneur organise des séances, à nouveau le week-end.

à suivre...

À suivre...

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.