Aix-en-Provence

Jean-Claude SEGUIN

1896

Le Cinématographe Lumière (Grande Salle d'exposition de la Société des Amis des Arts, 1er mai-[10] mai 1896)

Les frères Lumière ont mis en place un système de concession qui leur permet de contrôler leur cinématographe. La Société aixoise des Amis des Arts rentre en contacts avec eux afin d'organiser des séances de projections de vues animées : 

Photographie animée
On nous affirme que M. Lumière qui obtient en ce moment à Marseille, rue Noailles, 3, un si grand succès dans ses expériences cinématographiques de photographie animée, se propose de faire connaître aux Aixois sa merveilleuse invention.
Il serait, dit-on, en pourparlers avec la Société des Amis des Arts qui mettrait son local à sa disposition.
Nous faisons des vœux pour que ce projet se réalise.


La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 12 avril 1896, p. 3.

A Aix-en-Provence, le nom du concessionnaire n'est pas connu, pas plus que celui de l'opérateur qui fait fonctionner l'appareil. La première a lieu le 1er mai 1896 dans la Grande Salle d'Exposition de la Société des Amis des Arts :

Photographie Animée 
Cinématographe de MM. Lumière 
Ainsi que nous en avons exprimé le désir dans notre numéro du 12 avril, MM Auguste et Louis Lumière, sur la demande qui leur a été adressée par la Société des Amis des Arts, vont gratifier notre ville de quelques séances d’un spectacle extraordinaire, le plus grand succès du siècle, que possèdent depuis quelque temps plusieurs villes de France et du monde entier. 
Il ne s’agit de rien moins que de la merveilleuse invention : la Photographie animée par le Cinématographe Lumière. Les inventeurs n’ont reculé devant aucun sacrifice pour installer leur ingénieux appareil dans la grande salle d’exposition de la Société des Amis des Arts et, dans un jour ou deux, chacun pourra en admirer les merveilleux résultats.
Le Cinématographe Lumière ne se contente pas d'enregistrer les scènes animées les plus variées, mais il permet de les montrer de grandeur naturelle à toute une assemblée sous forme de projections qui développent les scènes les plus vécues de la vie réelle en reproduisant les moindres détails.
Pendant plus d’une minute, et que de choses peuvent avoir lieu en une minute ! la vie est surprise, là où s’est dirigé l'objectif, et tout ce qui s’est passé est reproduit fidèlement.
Nous invitons toute la population à profiter de cette occasion inespérée de pouvoir admirer ce spectacle merveilleux qui dépasse tout ce qu’ou peut imaginer ; qui montre à quel point est arrivée la science dans le domaine de l’art.
La séance d inauguration, donnée vendredi soir, a obtenu malgré un temps affreux et menaçant un très vif succès.
Une dizaine de tableaux, quelques-uns de grandeur naturelle ; la sortie des ateliers Lumière ; l’arroseur ; la Bourse de Marseille ; le port ; etc... la baignade surtout étaient stupéfiants de pittoresque et de vérité. Le public sélect et nombreux composé en majorité de dames, de prêtres, de magistrats, ce qui démontré que ce spectacle est d'une convenance stricte, n'a cessé d'applaudir On est sorti absolument ravi de cet effet entièrement inédit et inattendu du Cinématographe.


La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 3 mai 1896, p. 2. 

En dépit de la longueur de l'article, le journaliste, qui se laisse aller à quelques réflexions personnelles, n'apporte finalement que bien peu d'informations sur le contenu de la soirée. Quelques jours plus tard, quelques titres sont livrés au lecteur :

Le Cinématographe Lumière qui s'est installé dans la salle de la société des Amis des Arts attire tous les jours un public de choix qui ne se lasse pas d'applaudir les effets surprenants obtenus à l'aide de ce merveilleux appareil : la '' Leçon d'équitation " ; " l'Arroseur mystifié "; " La plage et les baigneurs ", sont des reproductions étonnantes de vérité et bien faites pour exciter le rire et l'admiration de tous.
A.


Le Bavard, Marseille, 9 mai 1896.

 Comme cela est souvent le cas, le prix est une variable d'ajustement qui permet d'attirer le public. Le cinématographe Lumière ne déroge pas à la règle et adapte ses tarifs :

Les Photographies Animées du Cinématographe de MM. Lumière
À la dernière heure nous apprenons une bonne nouvelle qui certainement fera plaisir au public Aixois, si amateur de spectacles nouveaux et attrayants.
MM. Lumière, inventeurs du cinématographe, désireux de faire participer tout le monde aux séances des Photographies animées qui sont données dans la salle d'Exposition de la Société des Amis des Arts, fait [sic] un dernier sacrifice et ont décidé de donner ce soir samedi et demain dimanche, 6 h à 7 h et de 8 h à 11 h du soir, des séances populaires au prix unique de 50 centimes.
Nous invitons les personnes désireuses d'assister à ce spectacle merveilleux, à profiter de cette occasion unique qui, certainement, ne se représentera pas.
Citons au hasard quelques vues que l'on pourra admirer dans ces séances exceptionnelles :
La merl'écroulement du mur, l'arrivée du train en gare ", etc. etc., tableaux à sensation qui soulèvent toujours de frénétiques applaudissements.


La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 10 mai 1896, p. 3.

L'absence de nouvel article dans les jours qui suivent indique, semble-t-il, que le cinématographe Lumière a quitté Aix-en-Provence.

Le Cinématographe perfectionné (Salle des Amis des Arts, 3-[6] décembre 1896)

L'appareil qui s'installe dans la salle de la société des Amis des Arts est désigné comme " cinématographe perfectionné " :

Photographies animées en couleur. Nous avons la satisfaction d'annoncer à nos lecteurs, qu'il vient de s'installer dans la salle des Amis des Arts, avenue Victor Hugo, un cinématographe perfectionné en couleur. Cette nouvelle attraction à la fois scientifique et amusante ne manquera certainement pas d'attirer dans notre ville comme partout où elle est présentée un public nombreux avide de curiosité. Nous croyons donc de notre devoir d'engager vivement le public Aixois à aller lui rendre visite. Six tableaux seront offerts, tous les soirs, aux spectateurs par des projections électriques. La première séance aura lieu le jeudi soir, 3 courant, de 7. h. 1/2 à 11 h. et les jours suivants de 2 h.  à 6 h et de 8 h à 1 1 h  du soir .  Prix unique 0.50 cent.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 3 décembre 1896, p. 3.

Curieusement, un autre journal local, L'Écho des Bouches-du-Rhône, annonce de son côté, trois jours plus tard, le Cinématographe Lumière :

Le Cinématographe Lumière dont notre public connaît déjà les merveilleuses exhibitions, vient de se réinstaller. Il nous arrive plus perfectionné pour nous représenter la photographie animée coloriée. Les séances ont lieu tous les jours : l'après-midi de 2 à 6 h, et le soir de 8 à 11 h. Prix d'entrée : 50 c. Nous souhaitons le plus grand nombre de visiteurs au cinématographe et assurément il en aura.


L'Echo des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence, 6 décembre 1896.

L'attribution reste assez fragile et l'on pourrait penser qu'il s'agit d'une manière d'attirer le public. De son côté, Le Mémorial d'Aix ne parle pas de cinématographe Lumière, mais toujours de "cinématographe perfectionné" :

Cinématographe.
Il vient de s'installer, salle des Amis des Arts, avenue Victor-Hugo, un Cinématographe perfectionné.
Cette nouvelle attraction, à la fois scientifique et amusante, ne manquera certainement pas d'attirer dans notre ville le public avide de curiosité. 
Nous croyons, d'ailleurs, qu'il est de notre devoir d'engager vivement nos lecteurs à aller lui rendre visite.
L'ouverture a eu lieu jeudi 3 décembre. 
Séances les jours suivants, de 2 h. à. 6 h. et de 8 à 11 h. du soir.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 6 décembre 1896, p. 3.

Pour le reste, aucune autre information n'est à notre disposition, mais l'hypothèse qu'il s'agisse d'un " Lumière " semble douteuse.

1897

Le Cinématographe Lumière (2, avenue Victor-Hugo, ([25] avril-31 mai 1897)

aix en provence 1897 lumiere

La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 25 avril 1897, p. 3

Pas plus que l'année précédente nous ne connaissons l'opérateur de l'appareil. En revanche, il est probable que le cinématographe soit de sa propriété, car les frères Lumière l'ont mis en vente dès le 1er mai 1897. 

Nous nous faisons un plaisir d'informer nos lecteurs que le Cinématographe Lumière vient de réapparaître en notre ville, avenue Victor-Hugo, 2, avec une installation absolument perfectionnée. On connaît déjà le profond attrait que présentent les merveilles du cinématographe, or les nouveaux perfectionnements dont il vient d'être l'objet rendent plus merveilleuses encore ses exhibitions de tableaux animés, de scènes de la vie prises sur le vif. Le cinématographe Lumière depuis son invention a fait d'étonnants progrès et nul ne voudra manquer d'aller à ses prodigieuses séances. L'ouverture a lieu à 6 h du soir. Une prime est offerte à chaque visiteur. Entrée : 50 c.


L'Echo des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence, 25 avril 1897.

C'est sans doute dans la même salle de la Société des Amis des Arts que l'appareil est installé, puisque l'adresse est toujours la même. Dans les premiers jours du mois de mai, un nouvel article permet de connaître une partie du répertoire des vues proposées :

Cinématographe Lumière, 2, Avenue Victor-Hugo, Aix. -La Direction du Cinématographe Lumière prévient les habitants de cette charmante localité, qu'elle est encore ici pour une huitaine de jours.
Elle invite les amateurs du Cinématographe à venir assister à une série de vues des plus amusantes et qui ont fait l'admiration de plusieurs milliers de spectateurs. 
Nous citerons quelques vues principales : 
Baignade des Nègresl'arrivée d'un train à MelbourneRepas du Lion, tir d'artillerie, Bataille de neigeBain de Diane à MilanDéjeuner du chatBonne d'enfants et Cuirassier, départ d'un navire, Joueur de carte arrosé, etc., etc. 
Les directeurs des pensionnats, sociétés et ainsi que MM. les Ecclésiastiques sont prévenus que la Direction traitera de gré à gré pour des séances spéciales, avec nombres de vues choisies. Une prime sera offerte à chaque visiteur à titre gracieux. 
Avis aux retardataires qui n'ont pu encore voir ce spectacle des plus merveilleux et qui dans quelques jours disparaîtra de nos murs. 
Séances à partir de 6 h. Entrée : 0 fr. 50.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 6 mai 1897, p. 2.

Le programme a été publié alors que vient de se produire la terrible catastrophe du Bazar de la Charité (4 mai) qui va faire de très nombreuses victimes. Pourtant cela ne semble pas altérer pour autant le rythme des séances puisque trois jours plus tard, une nouvelle annonce décline les différents programmes sans la moindre allusion à l'incendie qui a été provoqué par le système d'alimentation d'un cinématographe Joly-Normandin :

La Direction du Cinématographe Lumière prévient les habitants de cette charmante localité qu'elle est encore ici pour 4 ou 5 jours, elle invite les amateurs du Cinématographe à venir assister à une série de vues des plus amusantes et qui ont fait l'admiration de plusieurs milliers de spectateurs.
Nous citerons les programmes annoncés pour le 9 courant.
Premier programme : Petite fille, partie d'écarté24 chasseurs assaut du portique, danse de jeune fille, repas du liondépart de la gare d'Ambérieux vue prise d'un trainbonne d'enfant et cuirassierjoueur de carte arrosé.
2e programme : Danse au bivouac Espagnedémolition d'un mur24e chasseurs assaut d'un murenfant pêchant des crevettes, départ d'un navire, bataille de neige, sortie de l'usine Lumière, baignade des nègres.
3e programme: charpentier et cartonnier, exercice à la baïonnette, 24e chasseurs saut d'obstacle, arrivée d'un train en gare, serpentinbain de Diane à Milan, rapide du Niagara, clowns. 
Les directeurs de pensionnats, sociétés et ainsi que MM. les ecclésiastiques sont prévenus que la direction traitera de gré à gré pour des séances spéciales avec nombres de vue choisies.
Une prime sera offerte à chaque visiteur à titre gracieux. Avis aux retardataires qui n'ont pu encore voir ce spectacle des plus merveilleux et qui dans quelques jours disparaîtra de nos murs. Séance à partir de 6 heures. Entrée, 50 centimes par séance.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, dimanche 9 mai 1897, p. 2. 

Les enseignants sont d'ailleurs à nouveau sollicités pour des séances destinées aux enfants. Une allusion indirecte est finalement publiée le 16 mai :

La direction du Cinématographe Lumière 
Avenue Victor-Hugo, 2, prévient les habitants de cette charmante localité que son dernier jour de clôture est fixé irrévocablement à lundi soir inclus à minuit. 
Les personnes désireuses de venir assister a une série de vues des plus comiques, peuvent venir sans crainte. 
Les projections des cinématographes de MM. Lumière étant faites par l’électricité, et fonctionnant depuis fort longtemps tout danger est écarté. 
Les directeurs des pensionnats, so­ciétés, ainsi que MM. les ecclésiasti­ques sont prévenus que la direction traitera de gré à gré pour des séances spéciales avec vues choisies.
Une prime sera offerte à chaque visiteur à titre gracieux. Avis aux retardataires qui n’ont pu encore voir ce spectacle des plus merveilleux et qui disparaîtra sous peu. 
Séance à partir de 6 heures. 
Entrée 50 centimes par séance.


La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 16 mai 1897, p. 3. 

Quelques jours plus tard, la clôture est annoncé pour le jeudi 13 mai (Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 13 mai 1897, p. 2). 

Cinématographe Lumière. - A l'occasion des fêtes du 12me anniversaire des Sauveteurs aixois ; le Cinématographe Lumière qui devait disparaître de nos murs, pour une autre ville a voulu nous faire admirer encore quelques-unes des magnifiques vues qu'il projette, et parmi, nous citerons :
Le voyage du Président de la République en Vendée, l'Arrivée du train présidentiel à Rochefort, le débarquement au Cornet, le débarquement de la suite la réception par la fanfare des Sablesla remise des décorationsdébarquement à l'île de Ré, réception par la flotte, escorte et cortège se rendant à l'hôpital de Rochefort. 
Toutes ces vues d'une grandeur et d'une netteté qui vous charment, vous laissent sons l'émotion du Président embrassant une fillette qui lui présente un bouquet en récitant un compliment.
En outre des vues citées ci-dessus, le cinématographe nous fait voyager dans les différentes villes d'Alexandrie, Jaffa Le Caire, Jérusalem, et où chaque spectateur peut se rendre compte des mœurs et de la vie des différents peuples. 
Nous ne pouvons que trop engager le public Aixois de se rendre 2, avenue Victor Hugo et de profiter du dernier jour du cinématographe. 
Pour laisser un souvenir de ce spectacle chaque visiteur recevra une superbe photographie comme prime. 
Séances de 6 heures à 10 heures 1/2, prix 0,50. 
Nota.-Une grande rédaction de prix est faite, aux écoles pensionnats, institutions se rendant par groupe.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 23 mai 1897, p. 2. 

Toutefois, et comme cela se produit fréquemment, l'annonce du départ fonctionne comme un élément publicitaire pour attirer encore les spectateurs. Finalement, la clôture définitive est prévue pour le lundi 31 mai 1897 :

Le Cinématographe
attendu à Toulon, va nous quitter définitivement lundi prochain. Nous ne pouvons qu’engager nos lecteurs qui n’ont pas encore joui de ce curieux spectacle à aller voir aujourd’hui les dernières séances où on donnera par exception douze vues parmi lesquelles : l’arrivée du train présidentiel, le débarquement, le cortège, la remise des déco­rations et enfin le président embrassant une fillette qui lui présente un bouquet, de plus des vues de Jérusa­lem, de Jaffa, d’Alexandrie, du Caire donnant une idée de la vie et des mœurs des différents peuples. 
Séances de 6 h. à 10 h. 1/2, prix 50 c. Grandes réductions pour écoles et pensionnats.


La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 30 mai 1897, p. 3. 

Le cinématographe Lumière prévoit de poursuivre sa route vers Toulon.

Répertoire (autres titres) : Le Repas des bébés, La Baignade des nègres,  La Sortie de l'usine Lumière, La Partie d'écartéBoxeurs (La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 25 avril 1896, p. 3), Nègres jetant de l'eauUne rue à RomeCortège du Boeuf gras à ParisDanse au bivouacDanse JavanaiseScieurs de boisDéfilé d'un club républicainBain de Diane à Milan (La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 2 mai 1897, p. 3), Danse de jeunes filles (La Provence Nouvelle, Aix-en-Provence, dimanche 9 mai 1897, p. 2), Danse de femmesBourrico sous les palmiersPompiers attaque du feuCarnaval de NiceBoxeurs à LondresPlace Mahomet à AlexandrieSortie de la gare de RomeBédouins sortant de l'octroiSoldat et bonne d'enfantClowns chapeauRapides du NiagaraPêche à l'épervierBasse-courPanorama de la gare d’AmbérieuxDanse de fillettesSortie des ateliers de l'usine LumièreQuerelle enfantineCourse de taureauxCheval de haute écoleDéchargement d'un bateau à BarceloneChargement de coke à CarmauxNice place MassénaEmbarquement à Alexandrie,  Cours Belsunce MarseilleDéchargement de grains au vieux port MarseillePorte de Jaffa à Jérusalem (Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, 16 mai 1897, p. 3).

Le Cinématographe Lumière (Local de l'Association des Amis des Arts, [10] octobre 1897)

C'est à nouveau le cinématographe Lumière " système perfectionné, dit le prospectus " (La Croix de Provence, Aix-en-Provence, dimanche , p. 3) qui s'installe dans la salle de l'Association des Amis des Arts :

Cinématographe Lumière.-Nous engageons le public à aller assister aux séances du cinématographe Lumière, qui sera admis tous les soirs, de 5 h à 7 h. et de 8 h. à 10 h., dans le local de l'Association des Amis-des-Arts, avenue Victor-Hugo.
Les séances ne comprendront pas moins de seize vues projetées.
Prix d'entrée : 50 centimes.


Le National, Aix-en-Provence, dimanche 10 octobre 1897, p. 3.

Nous ignorons le nombre de séances que donne ce cinématographe Lumière.

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

Le Théâtre International scientifique de Ferdinand Somogyi (Théâtre Municipal, 15 septembre 1904)

Le Théâtre international scientifique Urania, propriété de Ferdinand Somogyi, effectue une importante tournée en France. Il vient à Aix-en-Provence donner des représentations :

Tournée extraordinaire. 
Une grande représentation sera donnée ce soir au Théâtre Municipal par le Théâtre international scientifique dirigé par M. Somogyi, de Budapest, en tournée autour du monde.
Voici le programme contenant plus de 200 tableaux de projections de la grandeur de la scène : guerre Russe Japonaise ; autour du monde. American-Helioscop, nouveau perfectionnement du cinématographe sans oscillations : Quo-Vadis ! grande scène du roman de Scienkiewiez (10 minutes) ; danse serpentine, danse tunisienne, danse japonaise, danse russe, danse espagnole ; la Corrida de torros (15 minutes) ; infanterie anglaise, cavalerie russe, bersagliers japonais, artillerie française, la cour de Guillaume II ; poule miraculeuse (5 minutes), humoriste américain (5 minutes) ; scène de l'Opéra : Bohème ; du photographe : Pierrot ; Mieux que Fregoli ; Quatre têtes. Une erreur. 
Tableaux vivants accompagnés par le meilleur gramophone. 
Grand succès : Tunis, théâtre municipal ; Nice, cirque Eldorado ; Venise, théâtre Malibran, etc., etc. 
Inutile d'ajouter que cette soirée de cinématographe réelle attraction attirera foule à la salle de la rue de l'Opéra.


Le Mémorial d'Aix, Aix-en-Provence, jeudi 15 septembre 1904, p. 3.

1905

1906

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.