Madrid au cinema

El Inquilino (1957) 

Topographie

Panorama de Madrid

Le générique se déroule sur un long panoramique de la capitale.

1957inquilino01
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Calle del Pino (Centro)

Le modeste apparement d'Evaristo González et sa famille se trouve dans la Calle del Pino.

N.B. Le nom Calle del Pino est une invention de scénariste. Il pourrait s'agir d'une rue proche de San Francisco el Grande, comme la Calle San Bernabé. 

1957inquilino05
© 1957 Films Españoles Cooperativa 

Barrrio Mundis Jauja

Dans un bus spécialement apprêté par les promoteurs du Barrio Mundis Jauja, Evaristo va visiter un appartement témoin.

N.B. Le barrio Mundis Jauja est une invention de scénariste. Les édifices qui figurent dans le film peuvent appartenir à différents quartiers à identifier.

1957inquilino21
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Démolition d'un immeuble [à localiser]

Les ouvriers démolisent l'immeuble mitoyen de celui d'Evaristo. Au fond, à droite, on aperçoit l'église San Francisco el Grande.

1957inquilino26
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Cine de la Rosa [General Mola, 291] (Chamartín)

Oeuvre des architectes José María Galán et Gonzalo de Cárdenas, le Cine de la Rosa pouvait accueillir 950 spectateurs. Cette salle permanente (sesión continua) ouvre ses portes en juin 1955. Les projections s'interrompent à la fin de l'année 1957. Le 29 mars 1969, ouvre, au même endroit, le Cine Juan de Austria qui ferme à son tour, en 2006. Aujourd'hui, un supermarché OpenCor occupe les lieux.

Evaristo, à la recherche d'un appartement, longe l'Avenida del General Mola.

N.B. L'Avenida del Príncipe de Vergara changea son nom en General Mola, entre 1939-1980.

1957inquilino36
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Edificio Plus Ultra (Centro)

Oeuvre de l'architecte Joaquín Roji López et réalilsé à la demande du marquis de Amboage, l'Edificio Plus Ultra date de 1913. De style classique, à la française, il est pourvu, depuis 1993, d'un carillon dessiné par l'humoriste Antonio Mingote avec les figurines de Goya, du roi Carlos III, de la Duquesa de Alba, du torero Pedro Romero et de la Manola, figure traditionnelle de la Madrilène.

Evaristo se rend chez le promoteur don Fernando, un patient auquel il faire une piqûre, avec l'espoir d'obtenir un appartement.

1957inquilino44
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Calle de La Palma, 56, 3º, 22 (Centro)

Au début du XXe siècle, les deux tronçons de la Calle de la Palma, Palma Alta et Palma Baja sont réunis. L'origine du nom provient de Las Palmas, un ruisseau qui passait là autrefois.

Evaristo tente de pénétrer seul dans un appartement à louer.

N.B.: L'édifice que l'on voit à l'écran est une ancienne corrala [habitation typique madrilène], construite en 1900, dont l'entrée se trouve dans la ruelle adjacente, la Costanilla de San Vicente, nº 4. L'immeuble est occupé par un hôtel, The Living Roof Hostel.

1957inquilino64
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Chabola (La Latina/Carabanchel)

Le chabolismo (les bidonvilles) résulte de l'augmentation de la population madrilène sous le franquisme et de l'échec de la politique du logement.

Evaristo et Marta cherchent une chabola pour pouvoir se loger.

1957inquilino68
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Barrio de la Felicidad

Assoupi, Evaristo rêve qu'il est reçu en grandes pompes dans le nouveau quartier Barrio de la Felicidad.

N.B. Le barrio de Felicidad est une invention de scénariste. Les édifices qui figurent dans le film peuvent appartenir à différents quartiers de la périphérie [à identifier]. 

1957inquilino77
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Barrio "La Esperanza"

Marta arrive dans un camion pour annoncer à Evaristo qu'elle a obtenu un appartement dans le barrio "La Esperanza".

N.B. La censure franquiste supprima la fin pessimiste du film et imposa au metteur en scène un dénouement optimiste.

1957inquilino78
© 1957 Films Españoles Cooperativa

Fiche technique

Pays : Espagne

Durée : 90 min

Producteur : Films Españoles Cooperativa

Metteur en scène : Juan Antonio Nieves conde

Scénario : José Antonio Nieves Conde, José Luis Duro, José María Pérez Lozano et Manuel Sebares

Musique : Miguel Asins Arbó

Chef opérateur : Francisco Sempere

Directeur artistique : 

Interprètes : Fernando Fernán GómezJosé Luis López VázquezManuel AlexandreÁngel ÁlvarezErasmo PascualMari Carmen AlonsoPedro BeltránFrancisco Bernal,Francisco CamoirasJosé Marco DavóManuel de JuanFélix FernándezJosé María LadoCarlos LucasMercedes Muñoz SampedroJesús NarroPilar Rodero,José María RodríguezMaría Rosa SalgadoFernando SanchoLidia San Clemente,Julio SanjuánLaura ValenzuelaAntonio Vela

Résumé : Evaristo, Marta et lerus enfants vivent dans un immeuble qui doit être démoli.

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.