Madrid au cinema

Abre los ojos (1997) 

Topographie

Gran Vía (Centro)

L'une des rues les plus longues de Madrid, dont le premier tronçon portait à l'origine le nom de rue des Olivares [oliviers], lieu fréquenté alors par des brigands. Elle est bordée par les plus beaux édifices de la ville: Ministerio de Hacienda, Casino de Madrid, Banco Vitalicio, Círculo de Bellas Artes, le Banco de España. Elle accueille deux des monuments les plus emblématiques: la Cibeles et la Puerta de Alcalá.

César sort de son garage au volant de sa voiture et traverse plusieurs rues vides avant de déboucher sur une Gran Vía totalement déserte. On aperçoit ici le troisième tronçon de la Gran Vía, avec au fond Torre de Madrid.

1997abrelosojos05
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red

Gran Vía (Centro)

L'une des rues les plus longues de Madrid, dont le premier tronçon portait à l'origine le nom de rue des Olivares [oliviers], lieu fréquenté alors par des brigands. Elle est bordée par les plus beaux édifices de la ville: Ministerio de Hacienda, Casino de Madrid, Banco Vitalicio, Círculo de Bellas Artes, le Banco de España. Elle accueille deux des monuments les plus emblématiques: la Cibeles et la Puerta de Alcalá.

Une équipe de tournage sur la Gran Vía. En arrière-plan le Vips et le Cine Rex. 

1997abrelosojos07
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red 

Parque de Berlín (Chamartín)

Parc de 4,92 ha, le Parque de Berlín fut inauguré en novembre 1967. On y trouve un monument à Beethoven et un ours, symbole de la ville allemande. Après la chute du mur de Berlín, une plaque, célébrant l'événement, a été posée (1990).

César retrouve Sofía, en mime, dans le Parque de Berlín. 

1997abrelosojos18
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red

Faro Moncloa (Moncloa-Aravaca)

La Torre de Iluminación y Comunicaciones del Ayuntamiento de Madrid, connue sous le nom de Faro Moncloa, est un édifice de 110 m, conçu par l'architecte Salvador Pérez Arroyo, et construit en 1992.

Les médecins réunis expliquent à César les opérations qu'il a dû subir après l'accident.

 

1997abrelosojos18b
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red

Calle de Alfonso XI (Retiro)

Elle doit son nom au roi Alfonso XI el Justiciero (1311-1350), roi de Castille, vainqueur des arabes à la Batalla del Salado y conquit Algeciras. Cette rue fut ouverte dans la cour de l'ancien Palacio del Buen Retiro. Elle doit son nom à l'amiral Casto Méndez Núñez (1824-1869)

César, défiguré, déambule des la rues avec son ami Pelayo. Au fond, on aperçoit le Museo del Ejército, situé sur la rue Méndez Núñez.

1997abrelosojos20
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red

Torre Picasso (Tetuán)

Située dans la zone d'affaires Azca, la Torre Picasso, conçue par l'architecte américain Minoru Yamasaki - à qui l'on doit les tours de Word Trade Center à New York - fut inaugurée en 1988, après six ans de travaux. Elle mesure 143 mètres. Édifice le plus haut de Madrid, après les "Cuatro Torres" (2007).

César se lance dans le vide du haut de la Torre Picasso où se trouve la société Cryonics qui propose le service "Life extension".

1997abrelosojos29
© 1997 Las producciones del Escorpión S.L./Sogetel/Les Films Alain Sarde/Lucky Red

Fiche technique

Pays : Espagne

Durée : 117 min

Producteur : Las producciones del Escorpión S.L. / Sogetel / Les Films Alain Sarde / Lucky Red

Metteur en scène : Alejandro Amenábar

Scénario : Alejandro Amenábar et Mateo Gil

Musique : Alejandro Amenábar et Mariano Marín

Chef opérateur : Hans Burmann

Interprètes : Eduardo Noriega, Penélope Cruz, Chete Lera, Fele Martínez, Najwa Nimri, Gérard Barray, Pedro Miguel Martínez, Jorge de Juan, Miguel Palenzuela, Ion Gabella,Joserra Cadiñanos, Tristán Ulloa, Pepe Navarro, Walter Prieto

Résumé : César, un beau jeune homme riche vit dans une maison luxueuse où il donne des fêtes. Un soir, il tombe amoureux de Sofía. La jalousie pousse Nuria, son ancienne amie, à provoquer un accident d'où César sort totalement défiguré. Dès lors, alterneront les deux visages de César.