Madrid au cinema

Del rosa al amarillo (1963) 

Topographie

Calle de Juan Bravo (Salamanca)

Elle doit son nom au corregidor de Ségovie, un caudillo des comuneros [rebelles qui se soulèvent, en 1520-1521, contre Charles Quint].  L'une des belles artères du quartier.

Les enfants jouent au football sur le terrain-plain central.

1963rosaamarillo01
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Palacio de Amboage [Calle de Lagasca, 98] (Salamanca)

D'influence française, rococo et néo-baroque, le palais d'Amboage fut construit entre 1914 et 1917 par l'architecte Joaquín Rojí Lopez-Calvo, pour les marquis d'Amboage. Pendant la guerre civile, il fut un temps occupé par la Mairie de Madrid. Il abrite aujourd'hui l'ambassade d'Italie.

 

Le ballon échoue dans les pieds du curé qui shoote.

 
1963rosaamarillo06
© 1963 
Impala S.A. / Eco Films S.A.Género
[à identifier]  1963rosaamarillo02
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Colegio [calle de Velázquez] (Salamanca)

 

Il s'agit de l'école de Guillermo.

 1963rosaamarillo02b
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Plaza del marqués de Salamanca (Salamanca)

Seule place du quartier, elle doit son nom à José Salamanca (1814-1883), marquis de Salamanque. Homme politique, entrepreneur, on lui doit la seconde ligne de chemin de fer d'Espagne. Il est également le concepteur et constructeur du quartier qui porte son nom.

Les enfants se réunissent sur la place, tandis que l'un d'eux danse un twist.

 1963rosaamarillo03
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género
[à identifier]  1963rosaamarillo04
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Calle Lagasca (Salamanca)

 

Margarita habite à l'angle de la calle Lagasca.

1963rosaamarillo05
© 1963 Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Fiche technique

Pays : Espagne

Durée : 84 min

Producteur : Impala S.A. / Eco Films S.A.Género

Metteur en scène : Manuel Summers

Scénario : Manuel Summers

Musique : Antonio Pérez Olea

Chef opérateur : Francisco Fraile

Interprètes : Cristina Galbo, Pedro Díez del Corral, José. V. Cerrudo, Lina Onesti, María Jesús Corchero, Valentín de Miguel, Pilar Gómez Ferrer

Résumé : [1re histoire] Guillermo, 12 ans, est amoureux de Margarita, 13 años. La fin de l'annnée arrive et ils doivent se séparer. [2e histoire] Les amours tardives de Valentín et Josefa.

Témoignages

1. Pedro Díez del Corral

"¿Querrás hacer una película?" Asombro y emoción dentro de mí. Yo era un loco del cine, me creía y vivía sus historias, y ahora me iba a tocar a mí crear una y vivirla desde el otro lado... y de verdad.

Y la historia que contaría la película sería la de un nió que va al colegio en la calle de Velázquez, bulevar arriba, que jueva al fútlbol en Juan Bravo, y corre bulevar abajo para ver a la chica que más le gusta, Margarita.

Y así empezamos a rodar la historia color de rosa de Guillermo y Margatia, mi propia historia.

Pedro Díez del Corral, "Un ángel rosa y amarillo", Nickel Odeónverano 1997,  p. 159-160.

Ressources

1963rosaamarillo

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.