Madrid au cinema

Manolo guardia urbano (1956)

Topographie

Plaza de Cibeles (Centro)

Au centre de la place, se trouve une fontaine due à l'architecte Ventura Rodríguez et aux sculpteurs Francisco Gutiérrez et Roberto Michel et réalisée entre 1777 et 1782. D'abord située devant le Palacio de Buenavista, elle fut déplacée au centre de la place en 1895. Elle est l'un des symboles de Madrid.  

Manolo règle la circulation sur la place de Cibeles.

1956manologuardia03
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Tienda de ultramarinos [Fernando el Católico, 51] (Chamberí)

L'épicerie "Felicísimo" est un ancien commerce qui existe toujours. 

Rafael sort d'épicerie pour féliciter Manolo pour la naissance de son fils.

1956manologuardia06
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Calle Guzmán el Bueno, 36 (Chamberí)

La rue doit son nom à Alonso Pérez de Guzmán (1256-1309), nommé gouverneur de Tarifa par le monarque Sancho IV. Son nom est attaché à un acte héroïque : encerclé par les maures conduits par don Juan, le frère félon du roi, et refusant de se rendre, il lance sa dague à son ennemi, qui séquestre son fils, pour qu'il l'exécute.

Manolo rentre chez lui, au 36 de la rue Guzmán el Bueno.

1956manologuardia07
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Calle Guzmán el Bueno, 34 (Chamberí)

Le nom "Felicísimo" semble indiquer que l'établissement pourrait avoir le même propriétaire que l'épicerie de la rue Fernando el Católico.

La photographe sort du bar pour prendre en photo Manolo, son épouse Dolores et le bébé.

1956manologuardia15
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Église [à localiser]

Manolo et ses amis arrivent à l'église pour organiser le baptême avec le curé, don Andrés.

1956manologuardia24
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

[à identifier]

Une fête réunit Manolo et ses amis.

1956manologuardia28
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Puente de los franceses (Moncloa-Aravaca)

Viaduc construit de 1860-1862, pour la ligne Madrid-Irún (Ferrocarril del Norte), près de la Estación del Norte (aujourd'hui Príncipe Pío). Il doit son nom à ses ingénieurs français. Pendant la Guerre Civile, le Puente de los franceses est le théâtre de l'un des épisodes les plus connus de la Défense de Madrid et de la Bataille de la Ciudad Universitaria, baptême du feu des Brigades Internationales.

Manolo quitte le bal pour retrouver sa fille adoptive, Paloma, qui se trouve à proximité avec son compagnon. 
1956manologuardia29
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

El Viso (Chamartín)

Avant la guerre civile, cette zone, connue comme Los Altos del Hipódromo, était un vaste terrain sablonneux. En 1933, la "colonie" El Viso est construite par Luis Blanco Solet et Rafael Bergamín. Elle est considérée comme un exemple parfait du rationalisme madrilène. Les logements étaient prévus initialement, pour les ouvriers ou les fonctionnaires.

Manolo et ses deux amis vont à la recherche de la famille qui a le bébé de Manolo. Ils parcourent les rues de El Viso : Calle Guadalquivir, Calle Guadiana et Calle Guadalete.

N.B.: La Calle Guadalete se trouve, en réalité, dans le district de Carabanchel. Rien ne permet d'affirmer que le tournage ait réellement eu lieu dans ces rues. 

1956manologuardia38
©  1956 C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Fiche technique

Pays : Espagne

Durée : 83 min

Producteur : C.B. Films S.A. / Producciones Cinematográficas Ariel

Metteur en scène : Rafael J. Salvia

Scénario : Pedro Masó et Rafael J. Salvia

Musique : Federico Contreras

Chef opérateur : Theodore J. Pahle

Interprètes : Manolo MoránTony LeblancÁngel de AndrésAntonio RiquelmeLuz Márquez,Julia Caba AlbaRafael ArcosPastor SerradorJesús GuzmánAntonio Ozores,Luis Sánchez PolackJulio GorósteguiJosé RiesgoJosé IsbertRafael Bardem,Nicolás Perchicot

Résumé : Manolo règle la circulation à la Cibeles et attend un heureux événement. Un malencontreux échange des nouveaux-nés va perturber sa vie et celle de sa famille et amis.