Charles MESSAZ

(L'Isle, 1866-Lausanne, 1928)

mossaz charles

Jean-Claude SEGUIN

1

Charles, Auguste Messaz (L'Isle, 13/02/1866-Lausanne, 09/11/1928)

  • épouse (Lausanne, [15-20]/01/1894) Augustine, Charlotte Ponnaz ([Borex], 1867-Lausanne, 20/03/1899). Descendance :
    • Marguerite Messaz (1896-)
    • Elisa H. Messaz (1898-1985)
    • Charles Messaz (1899-1899)
    • Gemaine, Aimée Messaz (-1999)
  • épouse (Lausanne, [25]/04/1905) Babetta Ruggle (Hauptweil-)

2

Nous disposons d'informations sur sa jeunesse et sa formation à Lyon grâce à une nécrologie publiée par la presse lausannoise:

On a rendu hier dimanche, les derniers honneurs à Charles Messaz, photographe, décédé vendredi après une pénible maladie, dans sa 63e année. C'est encore une bonne et sympathique figure lausannoise qui disparaît.
Charles Messaz était originaire de l'Isle, dont sa famille était déjà bourgeoise en 1361. Il y était né le 13 février 1866; ses parents étaient agriculteurs. A 16 ans, au sortir des écoles de l'Isle, il entra dans une maison d'optique; à ce moment, un peintre de Lyon, Feniot, s'intéressa à lui, l'emmena à Lyon, lui donna quelques leçons; Ch. Messaz peignit des études et composa quelques vitraux. Son protecteur étant mort, il fallut se débrouiller. Le jeune homme put entrer comme retoucheur dans un grand atelier photographique de Lyon. Il n'avait pas appris la photographie et voulut comblet cette lacune, chez un photographe de la grande ville. Il se rendit ainsi maître d'un art où il excellait; il gagnait largement sa vie, mais le mal du pays le prit et il rentra dans le canton de Vaud.


Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, lundi 12 novembre 1928, p. 6.

messaz charles lisle
C. Messaz, Suisse. La Venoge à l'Isle (début XXe siècle)

À son retour, il revient dans son village natal pour excercer sa profession :

Il se fixa d'abord à l'Isle, dans son village natal; mais la clientèle d'un village, fût-il des plus riches et des plus prospères, ne suffit pas à y faire vivre un atelier de photographie. En 1889, il s'établit à Lausanne, près des casernes. 


Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, lundi 12 novembre 1928, p. 6.

messaz charles cdv 02 messaz charles cdv
Charles Messaz, Portrait d'un jeune homme, c. 1890, Lausanne

 Il se spécialise en particulier dans la photographie de groupes, militaires, familles...

Pendant de nombreuses années, il fut le photographe attitré des écoles de recrues et des cours qui se donnaient à la caserne; au licenciement des écoles, il vit parfois jusqu'à trois cents jeunes recrues attendant le moment de passer devant l'objectif.


Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, lundi 12 novembre 1928, p. 6.

messaz charles 1893 messaz charles pompiers
Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, mercredi 31 mai 1893, p. 5.  C. Messaz, Bataillon de Sapeurs-Pompiers de Lausanne. 11e compagnie. Lausanne, 1899

En 1898, il exploite un cinématographe et un phonographe haut-parleur qu'il présente à Lausanne (avril-mai) et à Aubonne (mai). Il semble avoir eu l'intention de tourner des films :

M. Messaz nous annonce pour l'hiver prochain toute une série de sujets nouveaux au cinématographe, entre autres la fête des narcisses à Montreux.


Journal d'Aubonne, Aubonne, mercredi 18 mai 1898, p. 2.

En 1906, il est victime de l'un de ses anciens employés indélicat qui va tenter de lui soustraire du matériel photographique:

Précoces malfaiteurs.
[...]
Quant à Jules Peyot, dit Jules Piot, il est accusé d'avoir volé à [...] Charles Messaz, photographe à Lausanne, 5 objectifs, des bobines, 7 fr. 50 en espèces, soit une valeur totale de 1222 fr. 50, de complicité avec Muscat.
Ancien employé de Messaz, Piot avec formé le projet de cambrioler, avec l'aide de Muscat, l'atelier de son ancien patron. Quant le projet fut mis à exécution, Fallegger était déjà en Angleterrer. Muscat, au dire de Piot, entra le premier, par la fenêtre, ouvrit une porte avec un tournevis, brisa une vitre de la porte de l'atelier; Piot faisait le guet sur la terrasse et recevait les objets volés.


Nouvelliste vaudois, Lausanne, lundi 8 janvier 1906, p. 2.

Il a produit également des cartes postales de vues générales ou mises en scène comme la série La cour de 1912. 

messaz charles 1912
C. Messaz, La Cour (nº 6), 1912.

Les dernières informations font état d'une installation rue Haldimand, nº 14 et d'une association avec Edouard Garraux :

Plus tard, il transporta son atelier en ville; ces dernières années, il travailla en association avec M. Edouard Garraux.


Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, lundi 12 novembre 1928, p. 6.

messaz garraux
Messaz et Garraux, Lausanne au XVIII, Lausanne.

La nécrologie s'achève ainsi :

Ch. Messaz était un excellent technicien; les collections de nos journaux illustrés renferment de nombreux clichés signés de son nom. C'était un brave et digne homme, foncièrement honnête et loyal, de commerce agréable, grand travailleur. Ceux qui l'ont connu gardent de lui un affectueux souvenir et entourent la famille de toute leur sympathie.


Feuille d'avis de Lausanne, Lausanne, lundi 12 novembre 1928, p. 6.

messaz charles
Charles Messaz, Auto-portrait du photographe, Lausanne. c. 1900.

3

4

25/04-06/05/1898 Suisse Lausanne Rue Chaucrau  Cinématographe/Phonographe-haut-parleur 

Contacts