MONZA

Jean-Claude SEGUIN

Monza est une ville de Lombardie (Italie).

1896

Le Cinématographe Lumière (Villa Reale, 10-11 septembre 1896)

Le cinématographe Lumière qui se trouve à Milan où il organise des séances de projections au Teatro Miilanese interrompt ses représentations pour se rendre à Monza, à la Villa Reale, pour offrir au roi Humbert 1er et à son épouse, un programme de vues animées :

CORRIERE TEATRALE
Domani al TEATRO MILANESE il Cinematografo Lumière avrà sette proiezioni completamente nuove,  rappresentanti scene di Spagna, di Parigi, di Venezia e di Lione e una anche di Milano, vale a diro una manovra di pompieri. Oggi il Cinematografo è sospeso, essendo trasportato a Monza alla Villa Reale a  disposizione dei Sovrani.


Corriere della Sera, Milano, 10 settembre 1896, p. 3.

monza villa reale

tiip. Cart. Carlo Oggioni, Monza: Palestra Ginnastica, Umberto I, Villa Reale (1900)

Grâce à la correspondance " Chapuis ", nous disposons d'une version personnelle de cette séance où Pierre Chapuis est l'un des opérateurs :

Nous avons aussi donne une séance à Umberto et à la Marguerita, il y a de cela 2 semaines et dans une localité tout près de Milan où il n'y a pas d'électricité, et pour comble de bonheur, il nous avertit le mercredi pour le jeudi. À 9 heures du soir on se met en quête de batteries on n'en trouve point, alors on dit à une locomobile de partir demain à 7 heures du matin, et à 7 heures du soir elle s’amène tout tranquillement, où il faut 3 heures pour venir, et encore sans bois ni charbon, heureusement que le concessionnaire s’est amené,  sans cela nous ne faisions pas la seance. Tous, on s'est mis en quête de trouver des batteries tout cela à 7 heures, et que lorsque nous les avons eues, les ouvriers électriciens nous ont dit qu'ils les savaient ici, mais c'est tout simplement un coup monté contre le cinémato Lumiere. Ça ne fait rien, nous avons tout de même contenté Umbert. Il I'a trouvé splendide. Il a fait appeler le chef de poste le 1er et lui a adressé ses félicitations, ensuite le concessionnaire et le représentant du concessionnaire, et moi je suis resté en arrière. Au bout de 2 jours il a fait la distribution des lots aux concessionnaires : une montre en or au sous-concessionnaire, une épingle à cravate au chef de poste, un pourboire de 100 L et à I'autre opérateur la peau de balle et balai de crin ; mais c'est comme le proverbe dit : ce n'est pas celui qui garde les vaches qui touche les mois. Seulement,  il faut dire que je n'avais pas de redingote, ni de gibus, j'avais bien emporte une redingote et un pantalon noir, mais je ne m'en suis pas servi, et puis faut dire aussi, c'est parce que j'ai travaillé, si j'avais regardé, bin j'aurais eu quelque chose, mais le travail ne se serait pas fait seul, alors tu comprends, il a dit un ouvrier, et encore un Français, alors via via... enfin ça ne fait rien, marche toujours, l'Italie bat la purée et une complète.


Pierre Chapuis, Cher frangin, Milan, 25 septembre 1896.

Il existe un programme conservé qui pourrait bien correspondre à cette séance. D'une part, il s'agit d'un document imprimé de 4 pages qui est trop luxueux pour une séance normale du cinématographe. D'autre part, il a été imprimé à Milan et la chronologie des vues présentées permet de situer la période entre la fin du mois de juin et le mois d'août 1896. Les trois vues italiennes tournées à Milan sont présentées au même moment. Enfin l'importance quantitative - quarante films - et numérique des vues du couronnement et des vues militaires indiquent aussi que le ou les destinataires sont ciblés.

1896 programme 01 1896 programme 02
Economica, Milano,  La Fotografia Animata ottenuta col Cinematografo dei signori Lumière, Milan, [1896] 

L'équipe semble être restée deux jours à Monza avant de regagner Milan.

Répertoire (autres titres) : Repas de bébé, Jeux d'enfants, Dispute enfantine, Forgerons, Saut à la couverte, Discussion politique, Lion-Place de Cordeliers, Paris-Bassin des Tuileries, Londres-Ciclistes et cavaliers, Madrid-Puerta del sol, Genève-La Cascade, Londres-Le Lion, Biarritz-Rocher de la Vierge, Gènes-Baignade en mer, Paris-Baignade de nègres, Lyon-Arrivée du Train, Milan-Place du Dôme, Milan-Les Pompiers, Milan-Bains de Diane, Venise-Débarcadère d'une gondole, Venise-Tranwais et gondoles, Venise-Pigeons de St. Marc, Pellicules du couronnement du Czar : Impératrice Mère et Grande Duchesse Eugènie en carosse, Entrée du Czar au Kremlin, Czar et Czarine se rendant au Sacre, Czar et Czarine entrant dans l'Eglise de l'Assomption, Comtesse de Montebello se rendant au Sacre, Czar sortant du Kremlin, Députations Asiatiques, Empereur Guillaume II se rendant à une revue, Distribution des vivres au soldats, Danse au bivouac, Infanterie de ligne-défilé, Genie-défilé, Dragons-saut d'obstacles, Dragons-pied à terre, Cuirassiers-à cheval, Cuirassiers-en fourrageurs, Cuirassiers-la mêlée, Artillerie-en campagne (Cinematografo, La Fotografia animata, [Monza], [10] septembre 1896).

1897

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

$

CHAPUIS Pierre, Cher Frangin, Milan, 25 septembre 1896.

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.