THE WINTRY ALPS

The Battle of Snow 

1

The Battle of Snow

A crowd of a hundred boys rushing the position of another crowd, storming their adversaries with volleys of snowballs, finally driving the enemy from the crest of the hill, a position of vantage they held in the beginning of the fray. Excellent.

CUT 1903

2

1 Charles Urban Trading Co 1049  
2 F. Ormiston Smith

3 29/09/1903-[10/1903] 60 ft
3

À la montagne.
Zermatt, 2 octobre 1903.
DERNIÈRES ASCENSIONS
Depuis hier le chemin de fer du V.-Z. a commencé son service d'octobre ; plus que deux trains dans chaque direction ; par contre les correspondances de ces deux trains sont bonnes. Le temps superbe, clair et chaud de ces jours derniers a été mis à profit par de nombreux touristes.
Le Cervin a dû tressaillir mardi. Croyant avoir droit à son repos après les grands frais de réception que lui ont occasionnés une centaine de visiteurs, accompagnés de leurs guides, il avait poudré à frimas sa tête et ses épaules et se préparait à dormir son long sommeil d'hiver, lorsque le 29 septembre une caravane se présenta à ses pieds. Des savants, des explorateurs sans doute, car ils sont accompagnés de porteurs chargés de sacs et d'appareils. Point du tout : c'est un jeune gentleman qui, muni d'un appareil photographique, vient prendre des vues cinématographiques. Dans quelques mois tous les Bioscopes du monde entier feront voir à leurs spectateurs les péripéties d'une ascension au Cervin, en projections animées.
Ne trouvez-vous pas qu'on va un peu loin ? qu'on vulgarise un peu trop, pourvu que ça rapporte des gros sous ! Pauvre belle montagne, dont seuls les photographes distingués osaient entreprendre de répandre des copies ! ta gloire et ta fierté vont être soumises à rude épreuve.
Le gentleman de la Bioscope company Limited est doublé d'un bon alpiniste et il a beaucoup joui de son ascension, qui pourrait bien être la dernière de l'année. II était accompagné de M. Detlefsen, du S. A. C. (section Berne), et de guides portant les appareils. La vue était superbe, une mer de brouillards couvrait toute la plaine italienne. Le Mont-Blanc, le Combin seuls sortaient leurs têtes brillantes. La chaleur était telle, que la grimpée s'est faite sans gants.
La Dent Blanche, le Rothhom ont aussi été visités ces jours.
Le Gornergrat a fermé ses guichets et démonté sa conduite aérienne. Les turbines et dynamos se démontent pour l'hiver. La petite locomotive qui sert aux travaux, la « cafetière », comme nous l'appelons, est toute guillerette ; elle prend des airs en passant à côté de ses sœurs électriques, privées de leur courant de vie. Il faut l'entendre siffler et la voir fumer et haleter.
Dans quinze jours, tout l'élément étranger aura disparu, les naturels rentreront en possession de leur pays ; les bonnes femmes ont déjà arboré leurs pipes de bruyère, qu'elles n'ont fumé qu'en cachette tant qu'il y avait du monde ; les hommes commencent à aller faire du bois. À la fin du mois, Zermatt redeviendra pour quelque temps le Bergdœrfti qu'il était autrefois.
Hier, 1er octobre, une colonne de-guides, les Pollinger, Lochmatter, Truffer partaient pour le glacier d'Aletsch et l'Eggishorn à la recherche du jeune Stumpf de Ludwigshafen. Seront-ils plus heureux que leurs collègues de Grindelwald ?
Si la lune nous est favorable jusqu'à son plein nous avons encore quelques jours de beau en perspective, comptez qu'ils seront mis à profit et que les touristes, employés et magasiniers encore ici vont s'en donner à cœur joie.
Le thermomètre marque par un temps légèrement couvert 13° centigrades à midi.
J'.


Gazette de Lausanne, Lausanne, 7 octobre 1903, p. 2. 

4 Suisse  

3

       

4

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.