BEAUREVOIR

Jean-Claude SEGUIN

Beaurevoir, commune du département de l'Aisne.

1896

1897

1898

1899

1900

1901

1902

1903

1904

1905

1906

{slicer Le cinématographe (octobre 1906)}

Si nous ne savons pas comment se sont déroulées les projections à Beaurevoir, à l'occasion de la foire, nous connaissons en revanche les noms des deux employés du cinématographe... Chose tout à fait exceptionnelle, mais encore faut-il dire que nos deux lascars se sont faits tristement remarquer :

BEAUREVOIR — Les nommés Harduin Edouard, domicilié à Reims, rue Croix-Saint-Marc, n° 53, et Denrilly Albert demeurant au Cateau, rue Saint-Donas, n° 36, tous deux employés dans un cinématographe qui était venu s’installer à Beaurevoir, à l’occasion de la foire, sont partis furtivement le 25 courant en laissant en souffrance une dette de 48 fr. 65 chez leur restaurateur, M. Coviaux Amédée.
La gendarmerie du Catelet les recherche donc sous l'inculpation de filouterie d'aliments.


Le Guetteur de Saint-Quentin et de l'Aisne, Saint-Quentin, 28 octobre 1906, p. 2.

La vie de l'opérateur de cinématographe croise parfois celle de la filouterie...

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.