MERTHYR

Les Animated Photographs de David Devant (mars 1898)

Depuis le mois d'août 1896, David Devant, le célèbre magicien, a organisé une entreprise afin de distribuer et présenter des films en Grande-Bretagne. Il peut compter, à partir du milieu de l'année 1897 sur plusieurs collaborateurs dont son propre frère, Ernest Wighton. À Merthyr, même si le nom de Devant apparaît, c'est plutôt l'une de ses trois équipes qui tournent en Grande-Bretagne, qui est responsable du fonctionnement des deux soirées des 23 et 24 mars données au Temperance Hall et au cours desquelles on déroule comme d'habitude le programme de vues animées :

CINEMATOGRAPH IN THE TEMPERANCE HALL. On Wednesday and yesterday evenings excellent entertainments have been given in the Temperance Hall by Mr David Devant's animated photographs (from Maskelyne and Cooke's, London) to crowded and appreciative audiences. The cinematograph used is one of the most perfectly constructed instruments of its kind in existence. The jarring noise which generally accompanies entertainments of this kind has been done away with, and also the flashes of light which used so frequently to spoil what would otherwise have been very successful representations. An innovation is that of bringing into use stage effects. For instance, it is much more natural to hear a "bang" when you see a gun go off than to see the smoke disperse in silence. The most interesting subjects given are the dramatic scenes, "The death of Nelson," " King Charles's farewell to his family," "The Laboratory of Faust," &c. The "Laboratory of Faust" is an exceedingly clever achievement. The appearances and exits of the various persons taking part is most mysterious, and must be seen to be appreciated. Thanks to some excellent variety business, the entertainment never grows dull for a moment.


Merthyr Times, and Dowlais Times, and Aberdare Echo, 25 March 1898, 6.

Le journaliste s'attarde sur la qualité de la projection et du cinématographe dont il loue le caractère silencieux... Par ailleurs, une partie du programme - les titres sont souvent les mêmes, à cette époque, d'une ville à une autre - provient des catalogues Wolff, Lumière et Méliès.

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.