Le Bateau de sauvetage

1

Le Bateau de sauvetage

2

1 Charles Arambourou  
2 Charles Arambourou
M. Moreau
3 30/10/1896-15/11/1896  
 
La crue de la Vienne
Après diverses arternatives de hausse et de baisse la Vienne a atteint ce matin, 30 octobre 1896, une élévation que nous n'avions pas vu depuis 37 ans, c'est-à-dire depuis 1859.
Ce matin, en effet, beaucoup de riverains furent désagréablement surpris, à leur réveil, de constater que l'eau était venue pendant la nuit leur rendre une petite visite, par pure courtoisie, il ne lui est pas toujours donné de s'étendre si loin.
Donc voilà nos riverains bloqués chez eux jusqu'à ce qu'il plaise à dame Vienne de se retirer ; en attendant le ravitaillement se fait au moyen de chariots ou de bateaux. Les quais du Château et de l'Abattoir, ainsi que la rue des Cordeliers, les rues de l'Abattoir, du Crédit, de Châteauneuf et la place Île Cognet sont submergés, ainsi qu'une partie de certaines autres rues.
Mémorial du Poitou, Châtellerault, 31 octobre 1896, p. 2.
4 France, Châtellerault
 

3

15/11/1896  FranceChâtellerault Charles Arambourou  Le Bateau de sauvetage, Service d'ordre pendant la crue 
 

[...] Enfin les deux vues que M. Arambourou prit de La crue sont tout simplement admirables. Son Barrage pendant la crue est d'un effet grandiose et saisissant. Il semble qu'on entende l'eau couler et jaillir, tant cett photographie animée rend bien l'effet. À l'apparition du Service d'ordre pendant la crue, le public n'a pu s'empêcher d'applaudir. Il est, en effet, comique de voir gesticuler le garde-champêtre et un agent repoussant la foule qui regarde, dans la Grande-rue Châteauneuf, naviguer un bateau chargé de victuailles eet de gens. M. Aramburu a l'intention d'inviter dimanche M. Moreau, notre brave garde-champêtre, à venir jouir du spectacle de lui-même et s'entendre aupplaudir.
[...]
T. Hatreux.


L'Écho de Châtellerault, Châtellerault, 21 novembre 1896.

4

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.