Ludwig DURLACHER dit Louis ATTILA

(Karlsruhe, 1844-New York,1924)

attila 01  

1

 

Hajun Durlacher épouse Rosina Loew. Enfant :

  • Louis Durlacher (Karlsruhe, 02/07/1844-New York, 15/03/1924) épouse (New York, 08/04/1896) Rosa Sander (Liberty, [1875]-1961). Enfants :
    • Louise Eugenie Durlacher-Attila Barlow (New York, 09/06/1896-New York, 04/1986)
    • Rosa (1899-1899)
    • Harold Attila (New York, 11/07/1901-San Mateo, 06/09/1984) épouse Edith Haab (Californie, 31/05/1901-San Francisco, 20/11/1968)
    • Grace Attila (New York, 1903-) épouse (New York, 25/02/1927) Siegmund Klein (Allemagne, 10/04/1902-New York, 05/1987)

2

Né à Karlsruhe, en Allemagne, d'un père alsacien et d'une mère hongroise, il prend des cours à la Turnereins, société de gymnastique patriotique, et chez le professeur Ernst à Berlin. Sa rencontre avec Felice Napoli, un athlète célèbre qui le prend sous sa coupe, décide de sa vocation. Il va lui apprendre l'art de la pose et la pantomime. À 17 ans (1861), il s'engage dans les tireurs d'élite de la Bade, et décide d'adopter le nom d'Attila (vers 1863), à l'occasion de l'une de ses toutes premières tournées, puis il se fait appeler Victor d'Attila comme lors de son séjour à Londres :

FEATS OF STRENGTH
TO THE EDITOR OF BELL’S IN LONDON
SIR: Mr Adair, the modern athlete, having at the Bedford Music Hall last Saturday evening challenged to perform my Hercules act against his performance, to that the public could decide which was the better athlete, I beg to inform him that I accept his challenge, and will meet him the office of Bell's Life at any time be may designate to arrange all necessary particulars concerning this contest; and an early reply to this office will greatly oblige - Yours, &c,
VICTOR D’ATTILA, ATHLETE
P.S. —I have also several pupils of his own weight and lass, who are willing and anxious to compete with him, either variety performances of this kind or in “Feats of Strength.”


Bell's Life in London and Sporting Chronicle, Saturday 02 November 1878, p. 5.

Pendant des années, il va parcourir l'Europe, seul ou accompagné de partenaires, comme " Valérie, la femme gladiatrice ", en 1879. Il connaît un grand succès, sous le nom du gladiateur Attila, lors de sa tournée en France : Paris (Folies-Bergère, octobre 1881), Vichy (Eden, août 1882). Il côtoie également Félicien Trewey, lors d'une tournée en Belgique, fin 1883-début 1884.

attila 04 attila 03
London and Provincial Entr'acte, Londres, 22 février 1879, p. 12 La Meuse, Liège, 14 janvier 1884, p. 3 

C'est d'ailleurs en février 1887 que Louis Attila va ouvrir une salle de gymastique à Bruxelles pour accueillir ses nombreux élèves. Il explique lui-même en quoi consiste les activités de ce nouveau local :

Monsieur,
J'ai l'honneur d'informer mes anciens élèves, mes nombreux amis enfin tous les amateurs qui ont apprécié mon travail que je viens de fonder à la brasserie DES CAVES DE MUNICH rue des Bouchers, 23, chez le Sieur JECQUES SIMONS un cercle athlétique qui a pour but aussi bien l'hygiène que la force.
Comme par le passé je suis certain d'obtenir des résultats qui dépassent toute espérance ; je compte pour cela sur ma longue expérience et sur la sollicitude dont j'entourerai les amateurs qui voudront bien m'honorer de leur confiance.
Agréez, Moneisur, l'expression de mon entier dévoûment,
ATTILA
de l'Hippodrome de Paris.


L'Hôtel-de-Ville, Bruxelles, 13 février 1887. 

Il va connaître un moment de gloire, à Londres, en juin 1887, à l'occasion du jubilé d'or de la reine Victoria, pour ses cinquante ans de règne. Il réalise des numéros qui impressionnent le public choisi dont Frederic III et le Prince de Galles. Il éblouit par son talent bien des têtes couronnées qu'il a l'occasion de fréquenter au cours de ces années. C'est dans sa salle de gymnastique de Bruxelles qu'il découvre Eugen Sandow qui va devenir son élève et dont il va faire une véritable vedette comme il le raconte lui-même :

[...] It is now about two years since I made the acquaintance of M. Sandow. At that time I kept an athletic club at Brussels. Several gentlemen in that town brought him to me and asked if I thought I could, under my system of training, develop him into a good athlete. I looked at him, and was struck with his powerful appearance. I answered that I thought would develop into a first-class athlete if he followed my instructions. M. Sandow said he was quite willing to do so, and went into training at once. I had 280 members in the gymnasium, but M. Sandow soon developed so much that in weight-lifting, handling heavy weights, and in all sorts of athletics he became the best of the whole lot. Being myselfa professional, Sandow expressed the desire to become a partner with me in giving exhibitions. I agreed and for about nine months we travelled together, as partners, and gave entertainments in several towns in Holland and Belgium.


South Wales Echo, South Glamorgan, 1er novembre 1889, p. 3.

Avec Sandow, son protégé, ils organisent une tournée en Belgique, aux Pays-Bas et au Danemark, puis les deux hommes se séparent, en 1889, Attila part pour Londres, alors que Sandow organise une tournée triomphal en Italie. Les deux athlètes vont, pourtant, se réunir à la fin de l'année à l'occasion du combat organisé par le premier entre son protégé et l'athlète Samson. Ils se retrouvent sur les planches de l'Alhambra (janvier 1890), puis parcourent le pays : Brighton (Alhambra, février 1890),  Bristol (février 1890), Leicester (Floral Hall, février 1890)... Attila ouvre, en janvier 1891, à deux pas de l'Alhambra, une Athletic School sur Bloomsbury street, et retrouve un nouveau partenaire, Milo, un de ses élèves, pour de longues semaines, en 1891, au Trocadéro, à Londres, puis au Royal Aquarium, au début de l'année 1892. On le localise aussi, en août 1892, au Cirque d'été de Paris.

attila 02 sandow 01
Attila et les têtes couronnées
John H. Apeland,
"Age, Eighty-Profession, Strong Man !"

Brooklyn Daily Eagle, 30 mars 1924, p. 109
Sandow vs Samson
The Illustrated Police News
, Londres, 9 novembre 1889, p. 1.
attila 05 attila 06
Professor Attila (c. 1890) Professor Attila, huile sur toile (c. 1890)

Finalement, quelques semaines après le départ d'Eugen Sandow pour les États-Unis, Louis Attila fait de même et arrive à New York, le 19 août 1893, à bord de La Touraine. On perd sa trace pendant quelques mois, jusqu'en février 1894, où il apparaît lors d'un combat de boxe entre Corbett and Mitchell (The World, New York, 25 février 1894, p. 1), puis en juillet 1894, où un très sérieux différend va l'opposer à Sandow au sujet d'une lettre anonyme où il aurait accusé ce dernier, en des termes obscènes, d'être un ingrat (New York Herald, New York, 11 juillet 1894, p. 11). Il ouvre une salle de Gymnastique, d'abord au 42 West 28th street, puis au 248 East 23 Str. C'est également vers cette époque qu'il rejoint la loge maçonnique nº 1 de New York. Il faut situer vers avril ou mai 1895, le tournage de la vue Attila à la Black Maria pour le kinetoscope Edison. Deux autres de ses élèves, Eugen Sandow (Sandow) et Henry Weimar (Young Weimar) vont aussi tourner dans des vues kinetoscopiques.

attila 07 attila 08
Louis Durlacher On-Line Scrapbook,
© H.J. Lutcher Stark Center for Physical Culture & Sports, The University of Texas at Austin
Certificat de Naturalisation de Louis Attila
Supreme Court New York Co. Bundle 281, Record nº 96

L'année suivante, il épouse une athlète, Rosa Sander, l'une de ses élèves. Pendant des années, il va former les plus grands noms du culturisme dont Max Unger " Strongfort ", Louis Cyr, Horace Barre, Arthur Dandurand... En juin 1905, il obtient la nationalité américaine. Par la suite, il ouvre d'autres salles à Chicago (2001 Michigan Avenue, 1908) et Detroit (1192). Il décède en 1924.

3

1895

Bibliographie

Kim Beckwith et Jan Todd, " Requiem for a Strongman: Reassessing the Career of Professor Louis Attila ", Iron Game History, vol. 7, numbers 2 & 3, juillet 2002, p. 42-55.

Louis Durlacher On-Line Scrapbook, H.J. Lutcher Stark Center for Physical Culture & Sports, The University of Texas at Austin. //www.starkcenter.org/books/attila-scrapbook/.

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.