Bombardement d'une maison

0105

1

Bombardement d'une maison

MEL 1898


Bombardement d'une maison

MA 1902


The Last Cartridges

An incident of the Franco-Prussian War. It shows the bombardment of a house at Bazeille. It ie the animated reproduction of de Neuville's celebrated painting.

MEL 1905-A

2

1 Méliès 105 Mazo 17 
2 Georges Méliès
3 1897-<20/07/1899 20m/65f
4 France
 

3

20/07/1899 FranceParis G. Méliès  Les Dernières cartouches
 
G. Méliès
Paris, le 20 juillet 1899
Monsieur Gimeno
105     Les Dernières Cartouches

Filmoteca Española, MAR/03/77
25/11/1899 FranceMarseille, Nouveau Théâtre   Dernières cartouches 
 
NOUVEAU THÉÂTRE
Nous sommes heureux d'apprendre à nos lecteurs qu'au 14 de la rue Noailles, dans les sous-sols de l'Exposition Permanente, a été créée tout récemment une nouvelle salle de spectacle qui fait tous les soirs les délices d'un public élégant et choisi désireux de se procurer un moment de charmante récréation, à des prix du reste fort modiques.
Les vues que le Nouveau Théâtre nous montre tous les jours sont du genre cinématographique, mais elle laissent bien loin derrière elles tout ce que l'établissement de M. Lumière et de ses imitateurs ont pu présenter au public marseillais.
Ce qui distingue ces nouvelles vues, c'est la transformation des personnages qui s'opère avec une merveilleuse rapidité et communique au tableau un caractère réellement féérique.
On ne sait vraiment quel tableau est le plus digne d'attirer l'attention. Sont-ce les " Scènes du bain à Venise ", " L'Alerte des pompiers à New-York ", " L'Homme au 5 têtes ", ou bien les " Luttes extravagantes " ? Le spectacle se continue par des visions d'art d'une saisissante réalité, les scènes représentant les " Dernières cartouches " avec le bruit des fusils et des obus faisant explosion, dépassent tout ce que l'on peut rêver en fait d'imitation de la réalité.
Enfin le dernier tableau la " Lune magicienne " est une véritable féérie à trucs et transformations, comme nous le répétons, notre ville n'en a pas encore vus et qui laissent partir les spectateurs sur une très agréable impression.
 La Vedette, Marseille, 25 novembre 1899, p. 218.

4

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.