Ave Maria

002

1

Ave Maria de Gounod

Prière en latin.

GAU 1906 CHR 

2

1 Gaumont CHR 2  
2 Alice Guy  
 

C'est encore sur cette petite terrasse que nous fîmes les premiers essais de parlant " chronophone " . Les chansons et la musique étaient enregistrées aux ateliers sur un manchon de cire. C'est là que je cinématographiai le directeur de l'Opéra Gaillard qui vint me voir avec la maîtresse de ballet et un groupe de danseuses à qui il donna lui-même une leçon de triple battement de pieds (je crois que c'est le terme). Il avait alors plus de soixante-dix ans.
Il était facile, sur ce manchon de cire, d'enregistrer. Cette facilité me valut un des moments les plus embarrrassants de ma vie.
Une fois par semaine, nous allions ma mère et moi, passer la soirée chez des amis du faubourg Saint-Germain, milieu très agréable mais très formaliste.
Sachant que nous faisions des enregistrements, ces amis m'avaient demandé d'apporter un appareil et quelques rouleaux, entre autres l'Ave Maria de Gounod.
La première partie fut sans histoires et l'Ave Maria se déroula dans le recueillement, avec tous les défauts de ces premiers essais. La fin arriva et j'allais retirer l'aiguille du dernier sillon ; quelqu'un m'interrompit disant " attendez, il y a encore quelque chose ". J'obéis malheureusement, et, dans le plus grand silence, une voix masculine s'éleva et proféra ces mots : " Oh ! le malotrus, il a du poil au c... " Un silence profond accueillit ces derniers mots et je me sentis pâlir puis rougir. Mais lorsque je relevai les yeux, les visages consternés de l'auditoire opérèrent sur moi une telle réaction que je fus prise d'un fou-rire irrépressible qui finit par gagner mon auditoire. Je me promis bien à l'avenir d'examiner les rouleaux avant de les produire en public.
Vous reconnaîtrez là je pense, l'esprit de l'ouvrier parisien...


Guy, 1976, 67-68

3 [1903]-14/04/1904 47m+300mm
4 FranceParis
 

3

14/04/1904  Grande-Bretagne, Londres, Grand Theatre, Fulham  Chronophone  Ave Maria 
 
There were nine subjects thrown on the screen yesterday afternoon, and the best those concerned with instrumental music, such as xylophone trio, accompanied by orchestra, and Cavalry march played by a German military band. Where the human voice was concerned, in the Prayer from Lohengrin " and Gounod’s “Ave Maria," the effect was not so good, for after all the gramophone is far from being perfect instrument for its reproduction.
Morning Post - Friday 15 April 1904, p. 4. 
11/07/1905 Indes néerlandaises, Surabaya

Soerabaijasch handelsblad, p. 4

Ave Maria

4

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.