Pierre-Paul MARSALÉS dit POLIN

(Paris 9e, 1863-La Frette-sur-Seine, 1927)

polin

1

Pierre, Paul Marsalés, fils de Pierre Marsalés et de Marianne Etcheto, naît à Paris (9e) le 13 août 1863.  . Il épouse Françoise Mazedier, le 12 septembre 1906 à Paris (4e). Il décède le 8 juin 1927, à La Frette-sur-Seine.

2

Il quitte la manufacture des Gobelins où il est élève pour débuter à la Pépinière (1886), sous le nom de Polin. L'anné 1892 marque les premiers succès dans le monde du café-concert, à l'Alcazar d'été, puis aux Ambassadeurs. Il est l'un des artistes qui tournent, à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris, de 1900, des vues pour le Phono-Cinéma-Théâtre de Clément-Maurice. On le retrouve aussi au "Petit Ramponneau", un café-concert tenu alors par Théophile Pathé, le frère de Charles Pathé. En 1905, il va être l'interprète de deux scènes cinémaphonographiques de la maison Pathé et plus d'une douzaine de phonoscènes de la maison Gaumont :

La seconde partie de la séance a été consacrée à la présentation d'une série de bandes cinématographiques de la Maison PATHÉ.
[...]
enfin le chanteur Polin entre en scène... sur l'écran et, joignant, grâce un nouveau phonographe très puissant, la parole au geste, il fait entendre une chanson de son répertoire.


"Procès-verbaux et rapports", Société Française de Photographie" dans Bulletin de la Société Française de Photographie, 2e série, Tome XXII, nº 12, 1906, p. 266.

En 1907, il réoriente sa carrière en se consacrant au théâtre et à l'opérette. Après la guerre de 1914-1918, il continue sa carrière, même si la vogue du café-concert décline.

4

Sitographie

 

Afin d'optimiser votre expérience sur ce site, nous utilisons des cookies. Ils visent essentiellement à réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies.