ANNONAY

Jean-Claude SEGUIN

Annonay, commune d'Ardèche, compte 17 626 habitants (1894).

1896

Cinématographe Lumière (Théâtre, 29 août 1896)

La proximité de Lyon explique pour une bonne part l'organisation d'une séance unique et exceptionnelle dans cette ville du Nord du département. C'est le Journal d'Annonay qui annonce le 22 août 1896 les projections du cinématographe Lumière. 

annonay lumiere annonay theatre
Le Journal d'Annonay, Annonay,
22 août 1896, p. 1
Mlle Valleton, ed., Annonay-Le Théâtre (c. 1905) [D.R.]

Le concours de l'Union Instrumentale d'Annonay laisse entendre qu'un accompagnement musical est prévu pour cette séance où sont présentées des vues " inédites ". Il faut attendre le prochain numéro du journal hebdomadaire pour avoir un compte rendu détaillée de cette soirée :

LE CINÉMATOGRAPHE LUMIÈRE 
Samedi soir, a été donnée pour la première fois au théâtre d.'Annonay, une séance du Cinématographe de MM. Lumière de Lyon. 
Cette soirée a fait salle comble et des représentations supplémentaires ont dû être données dimanche et lundi. 
Nous ne ferons pas ici un cours de cinématographie, ce serait superflu, car tous nos lecteurs ont pu apprécier par eux mêmes l'intéressante invention due aux célèbres photographes Lyonnais. 
La photographie animée donne l'illusion complète des scènes reproduites et aucun détail n'échappe à l'observateur. 
Le programme de chacune des soirées a été varié et nous devons remercier M. Tracol, le Directeur envoyé de Lyon et notre compatriote pour les soins qu'il a apportés dans ses fonctions et pour le tact qu'il a montré envers le Conseil municipal de notre ville et envers la Presse. 
Notre charmante Société L'Union instrumentale a montré une fois de plus son dévouement bien connu en prêtant son gracieux concours à la séance de samedi ; les spectateurs se sont montrés reconnaissants et ne lui ont pas ménagé leurs applaudissements. 
Parmi les morceaux exécutés citons : Casse-Cou, La marche aux flambeaux de Meyerbeer, la vierge de Raphaël et le galop Bal masqué qui ont valu aux exécutants un tonnerre d'applaudissements. 
Bébé.


Le Journal d'Annonay, Annonay, 29 août 1896, p. 2.

On appréciera sans doute l'absence totale des titres des vues animées, alors que les morceaux joués par l'Union Instrumentale sont pour leur part déclinés. Quant à M. Tracol, il s'agit sans doute d'un collaborateur occasionnel des frères Lumière, car son nom n'apparaît nulle part ailleurs. Comme on le voit, le succès a conduit les organisateurs à prévoir des séances supplémentaires. Toujours est-il que les Annonéens ont eu le privilège de découvrir le cinématographe très tôt.

Cinématographe perfectionné (Théâtre, 13 décembre 1896)

C'est en décembre qu'un nouvel appareil cinématographique va faire son apparition à Annonay, où des séances vont avoir lieu de nouveau au théâtre de la ville.

Cinématographe 
Nous avons le plaisir d'apprendre à nos lecteurs qu'il sera donné au théâtre d'Annonay, demain dimanche, à 8 heures du soir une seule séance de photographies animées par le Cinématographe perfectionné. 
Il sera présenté au public un grand nombre de scènes nouvelles en noir et en couleurs. 
Le franc succès obtenu dernièrement au théâtre, par le Cinématographe est un sûr garant qu'il y aura foule demain au théâtre.


Le Journal d'Annonay, Annonay, 12 décembre 1896, p. 2.

Trop peu d'informations - sous le nom " cinématographe perfectionné " se cachent plusieurs appareils - pour pouvoir formuler une simple hypothèse et l'absence d'autres articles nous prive de renseignements complémentaires.

Contacts