Congrès 2016 Image et Sport

Lyon, 17-18-19 novembre 2016 

imageetsportaffichefr 

Organisation

L'organisation du Congrès

Le Congrès adoptera la structure suivante : 

1. Les conférences plénières : 30 min maximum . [Ne concerne que les invités]
2. Les communications réparties en ateliers. Le temps d'exposition sera limité à 20 min maximum (incluant la projection éventuelle de documents). Regroupées en principe par 3, sur une thématique voisine (axes transversaux), elles seront suivies d'une demi-heure de débat sous la responsabilité d'un modérateur.
3. Les propositions sont évaluées, en aveugle, par des experts (une douzaine) grâce au logiciel openconf. Le comité organisateur retiendra les propositions les mieux classées.
4. Le Comité Scientifique aura pour tâche de sélectionner les textes qui seront publiés in extenso dans le volume des Actes, qu'il s'agisse des conférences plénières ou des communications.
Les auteurs des textes recevront un exemplaire des actes. Publication prévue fin 2017.
 

Comité organisateur
Magali Kabous et Sonia Kerfa (coordinatrices), Matilde Alonso (logistique), Julie Amiot-Guillouet (vice-trésorière), Jean-Paul Aubert (Président), Marie-Pierre Bossan (communication), Domingo García Cañedo (Instituto Cervantes), Marion Le Corre-Carrasco (logistique) , Laura Martínez Haro (logistique), Philippe Merlo-Morat (Vice-Président)Carole Rozzonelli (site Internet et communication), Jean-Claude Seguin (site internet) et le Service culturel de l'Université Lyon 2.  

Comité scientifique
Bernard Bessière (Université de Provence), Valeriano Bozal (Universidad Complutense, Madrid), Aurelio De los Reyes (UNAM, Mexico), Brad Epps (Harvard, USA), Ghislaine Fournès (Université Bordeaux III), Román Gubern (Universidad Autónoma, Barcelone), Emmanuel Larraz (Université de Bourgogne, Dijon), Claude Murcia (Université de Parix VII), Manuel Palacio (Universidad Carlos III, Madrid), Edgard Samper (Université Jean-Monnet, Saint-Étienne), Paul J. Smith (Cambridge, G.-B.), Jacques Soubeyroux (Université Jean-Monnet, Saint-Étienne), Eliseo Trenc (Université de Champagne-Ardennes, Reims), Julia Tuñón (Instituto Nacional de Antropologia e historia, México), Santos Zunzunegui (Universidad del País Vasco, España). 

Appel à communication

Appel à communication
(téléchargeable ici.) 

10e Congrès du GRIMH, "Image et Sport". 17-18-19 novembre 2016 

Qu’il s’agisse d’immortaliser en peinture les loisirs d’une société, d’immobiliser photographiquement les corps dans l’effort, de filmer la tension dramatique d’une rencontre internationale ou d’une partie amicale improvisée, tous les arts et médias ont continuellement produit des portraits de joueurs et d’athlètes, professionnels et amateurs. Le prochain congrès du Groupe de Réflexion sur l’Image dans le Monde Hispanique portera sur cette alliance entre l’image et le sport envisagé comme activité physique codifiée et partagée. Sa finalité sera d’interroger les représentations du sport, sans exclure de le considérer dans sa dimension artistique ou traditionnelle à travers des pratiques-frontière comme la danse.
Pourquoi crée-t-on une image du fait sportif ? La presse le montre pour en recenser les actualités. L’artiste prend comme sujet de son œuvre le geste ou la rencontre. La mise en scène, plus ou moins consciente et ritualisée, est intrinsèque à toute pratique. Cette dramatisation qui confine parfois au lyrisme offre un matériau rêvé pour les faiseurs d’images.
Ces représentations imprègnent l’imaginaire collectif de toutes les sociétés. Le rapport au sport et à l’imaginaire visuel qu’il suppose est-il spécifique dans les sociétés hispanophones ? Pensons par exemple à l’exercice hollywoodien classique du film de boxe revisité par Mario Camus dans Young Sánchez. Nous invitons les chercheurs de divers horizons à explorer le large spectre qui va du jeu de l’enfant dans la rue au sport érigé en spectacle et qui induit une massification, un encadrement institutionnel voire une starisation.

Axe 1. Plan serré : au plus près du corps et de l’individu
Le sport n’existe que dans une corporéité. Les photographes de presse, les peintres, les cinéastes se font souvent l’écho du geste sportif et du corps en mouvement capté dans sa dimension physiologique, en souffrance ou en état de grâce. Depardon photographe des Jeux Olympiques insistait par exemple sur l’importance de capter « la solitude des athlètes avant un départ ». Comme une extension du corps se trouvent aussi les indissociables objets — accessoires, vêtements —, les machines et les animaux, de course ou de combat, liés à la pratique. Le dispositif mis en œuvre en 2006 dans le long-métrage Zidane. Un portrait du 21e siècle, pour ausculter le footballeur est une manifestation paradigmatique de ces études de cas.
La plastique des sportifs véhicule depuis l’Antiquité un idéal de beauté et de force. Ce peut être celle d’un sportif anonyme ou bien d’un individu érigé en héros. L’image participe de la glorification de l’athlète. En 1967, Georges Magnane rapprochait ce dernier du créateur : « L’exploit exceptionnel : record, victoire dans un match international ou aux Jeux Olympiques, est pour l’athlète l’équivalent du chef-d’œuvre pour l’artiste » (Jeux et Sports, 1967).

Axe 2. Plan moyen : avec le groupe
Aussi individuel soit-il, le sport s’inscrit dans un microcosme (l’équipe, la fédération, une communauté, etc.) et implique une parcelle variable de la société qui le regarde et le reconnaît.
Un premier groupe englobe ceux qui pratiquent l’activité. Selon les termes choisis, « rencontre » ou « affrontement », l’idée de collectif suppose à la fois communion et solidarité mais aussi adversité. « Ensemble ils font, ils construisent leur match, leur partie, leur course. Ils donnent l’existence, et mènent à son achèvement, une œuvre commune fondée sur un lien social authentique et contribuant à le fonder » (Michel Bouet, 1968, Signification du sport).
Autour des enceintes sportives, espaces codifiés et bornés que sont les pistes, les terrains, les rings, s’installe un second groupe qui prend sa pleine place dans le décor, celui des spectateurs. Aux mouvements et sons produits sur le terrain se mêlent les actions des observateurs et supporters. Le public n’est pas le hors-champ du spectacle, il en est le contrechamp indispensable.
Tous ont connaissance du rituel dont ils écrivent ensemble la narration. Le déroulement de l’événement sportif, son rythme, ses cassures, ses emportements sont propices à la captation fixe ou en mouvement. Les victoires et défaites célèbres du sport ont été immortalisées et gravées dans le patrimoine commun.

Axe 3. Plan large : au-delà du jeu
Lorsqu’on s’éloigne du corps en mouvement et de la partie en elle-même avec sa durée et ses règles, l’étude du sport acquiert une autre dimension. Les conséquences funestes d’une partie de Tlachtli précolombien, le retentissement d’un match entre Boca Juniors et River Plate, l’attitude d’une équipe pendant l’hymne national, les manifestations de Mexico 68, nous propulsent clairement dans des problématiques qui dépassent le jeu.
Quelles valeurs portent les innombrables pratiques ? De quelles manières les médias mais aussi l’art reflètent-ils les fonctions et les pouvoirs du sport et comment, à l’inverse, le sport alimente-t-il la fabrication et la massification des images ? Comment le sport gomme-t-il — même temporairement — les classes sociales ou comment à l’inverse en est-il un marqueur ? À quelles fins les représentations de jeux sont-elles instrumentalisées ?
L’histoire du sport croise celle des nations. Des matchs locaux aux grandes rencontres internationales, le patriotisme ressurgit, l’identité s’affirme, l’unité peut être détruite ou induite, les conflits sont contenus dans les limites du fair-play ou, au contraire, exacerbés et incontrôlés. Les arts et les médias inscrivent tout cela dans la mémoire commune.

Les axes sont indicatifs. La date butoir pour la remise des propositions est fixée au 30 avril 2016. Nous vous rappelons que les articles rendus devront être inédits.

Organisatrices
Magali KABOUS et Sonia KERFA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Propositions 

Proposer une communication ici avant le 30 avril 2016.

Inscription 

Inscription pour les communicants du 20 juin 2016 au 4 juillet 2016.

Quand ?

Les inscriptions se prennent du 20 juin au 04 juillet 2016 (dead line).
Les inscriptions non reçues à cette date valent renoncement.
L'inscription au Congrès donne droit aux trois repas de midi et au banquet du vendredi soir. Elle permet également de participer aux manifestations mises en place pour l'événement. Le transport et l'hébergement restent à la charge des intervenants, à l'exception des invités.
 
Inscription pour les congressistes non communicants (avant le 1er novembre 2016)
Prendre contact directement avec : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Combien ?

L'adhésion au Grimh : 30 € - Étudiants (avec justificatif) : 15 € 
L'inscription au congrès : 70 €
Il ne sera procédé à aucun remboursement

Comment ?

1.  Vous possédez un compte bancaire ou postal en France: vous établissez DEUX chèques:
      a. Le premier à l'ordre de : LE GRIMH adressé à Magali KABOUS (Trésorière du Grimh) 19, place Tolozan, Bâtiment A 69001-LYON, correspondant à votre adhésion: 30 €.
      b. Le second à l'ordre de : L'agent comptable de l'université Lumière-Lyon 2 adressé à "Congrès IMAGE ET SPORT", Faculté des Langues, DEMHIL, 5, avenue Pierre-Mendès-France 69676-BRON CEDEX, correspondant a l'inscription au congrès de 70 €

2. Vous ne possédez par un compte bancaire en France: Vous effectuez un VIREMENT sur le compte du GRIMH de 100 € (adhésion + inscription). Attention, vous devez prendre en charge les frais d'envoi et de réception. Merci de bien vouloir vous renseigner auprès de votre établissement bancaire. Dans le doute, n'hésitez pas à nous contacter.

Le texte de votre intervention doit nous parvenir avant le 1er novembre 2016.

Le diaporama et les documents iconographiques ou filmiques avant le 20 octobre 2016.

Pour les modalités d'envoi, voir l'onglet "dépôt".

Normes 

Le texte de votre communication devra nous parvenir entre le 1er octobre 2016  et  le 1er novembre 2016. Votre diaporama entre le 1er et le 20 octobre 2016.

1. Le texte

  • Nous vous prions d’utiliser la feuille de style du GRIMH.
  • Les articles proposés ne doivent pas dépasser les 30 000 signes espaces comprises.
  • Les articles doivent comporter une bibliographie en fin d'article.
  • Nous vous prions de bien vouloir respecter la charte typographique du Grimh. En particulier pour les notes de bas de page qui doivent respecter ces normes. Si vous avez des doutes n'hésitez pas à nous contacter.
  • N'utilisez aucun autre style ni la la tabulation.
  • Le texte de votre communication devra parvenir avant le 1er novembre 2016 afin de le mettre à la disposition des congressistes. Vous disposerez d'un mois après le congrès (avant le 18 décembre 2016) pour envoyer le texte définitif.
  • Nous vous recommandons l'utilisation d'un PC et d'un fichier word. Dans le cas contraire, nous vous prions d'adapter votre fichier afin qu'il soit lisible et utilisable sous PC.

2. Les documents iconographiques

Vous pouvez inclure vous-même 5 documents iconographiques maximum par article, en suivant les procédures et en respectant les règles ci-après :

  • Créer votre document aux normes suivantes :
    – Format : JPG
    Définition: 300 dpi minimum
    – Dimension: Entre 10 et 12 cm pour la plus longue coordonnée.
    • Insérer votre document dans votre texte :
      – Créer un paragraphe « photo » (prévu dans la feuille de style)
      – Insérer votre document (Insertion > image)
      – Insérer une légende (Référence > légende) sous la forme :
José Gutiérrez Solana, Mujeres de la vida, 1915-1917, Huile sur toile, 99 x 121 cm.
© Museo de Bellas Artes, Bilbao.

Remarque: Les documents d’origine doivent être d’une très bonne qualité et plein cadre (supprimer les bords blancs par exemple) pour une publication correcte. En outre, les documents iconographiques sont soumis à la législation relative aux droits des auteurs. À cet effet, nous pouvez télécharger une autorisation de publication de documents à nous renvoyer en même temps que l’article de votre communication.

Au cas où vous ne pourriez pas inclure les documents vous-même, nous vous prions de bien vouloir insérer une légende (voir procédure ci-dessus) à l’endroit où vous souhaitez voir figurer le document et nous transmettre les documents au format défini ci-dessus avant le 20 octobre 2016

  • Si vous rencontrez des problèmes pour la numérisation des documents, nous vous prions de bien vouloir nous le faire savoir le plus tôt possible afin que nous puissions trouver une solution adaptée à votre situation.
  • Dans tous les cas, vous devez nous envoyer, séparément, les documents en format jpg (merci de bien vouloir les renommer sous la forme "Nom-Prénom-nº" (ex. MARTIN Jean nº 3). Cela permettra, ensuite, d'améliorer la qualité de publication.

1. Le diaporama du congrès

L’ensemble des documents de tous les intervenants est présenté sous la forme d’un diaporama POWER POINT.

  • À cet effet, vous devez télécharger le diaporama (PP) où vous pourrez inclure les informations demandées et vos documents iconographiques (10 au maximum) pour le congrès. Nous vous demandons de respecter les mêmes normes que pour les documents iconographiques de votre communication (vous ci-dessus).
  • Pour des raisons d'organisation, les responsables du congrès préparent UN SEUL diaporama pour toute la manifestions. Nous vous demandons par conséquent de bien vouloir envoyer votre diaporama avant le 20 octobre 2016.
  • Si vous rencontrez des problèmes pour la numérisation des documents, nous vous prions de bien vouloir nous le faire savoir dès que possible afin que nous puissions trouver une solution adaptée à votre situation.

2. Documents audiovisuels ou sonores

Le diaporama du Congrès inclut également vos extraits de documents audiovisuels ou sonores. Dans le cas où vous souhaitez présenter un document audiovisuel (extrait de film, document télévisuel, enregistrement sonore, musique, spots…), nous vous prions de procéder de la manière suivante:

  • Choisissez le fragment que vous souhaitez présenter (évitez les extraits de plus de 3 minutes.)
  • Utilisez Windows Live Movie Maker (logiciel gratuit de Windows live) pour le transfomer en format wmv.
  • Ce fragment doit absolument être envoyé avec le diaporama (Attention ! Les powerpoints n'incluent pas les documents videos ou sonores, ils ne créent que des liens vers eux.)

Si vous n'êtes pas en mesure d'effectuer cette manipulation facile, nous vous prions de nous communiquer le titre du document afin que nous puissions vérifier si nous en avons une copie. Deux cas se présentent :

  • 1. Nous disposons d'une copie du document (nous vous l'indiquerons):
    • Vous minutez très précisément le(s) fragment(s) que vous voulez présenter lors du congrès à partir du début du document (film, etc.). Merci de nous décrire brièvement le premier et le dernier plans pour le document audiovisuel.
    • Le cas échéant, vous pouvez nous indiquer le lien internet pour récupérer le document (youtube, etc.)
  • 2. Nous ne disposons pas d'une copie du document (nous vous l'indiquerons) :
    • Vous devez nous envoyer le document original avant le 20 octobre 2016, nous nous chargerons de sa numérisation au format wmv.

Recommandation : Pour une exposition équilibrée, les documents audiovisuels et/ou sonores ne doivent pas excéder 1/3 du temps de votre communication soit environ 6 minutes. Nous vous invitons à « moduler » le nombre et la durée des documents en fonction de la présentation retenue pour votre proposition. Ils font partie du temps d’exposition et doivent donc être défalqués du temps de parole.

Remarque: Il sera impossible de proposer des documents non numérisés lors du congrès, p. ex. : vidéo, photocopies, diapositives traditionnelles, transparents, etc.).

 

Dépôt

Vous voudrez bien nous faire parvenir vos documents par wetransfer (https://www.wetransfer.com/), site gratuit, en utilisant l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Pensez bien à renommer tous vos documents sous le format : "VOTRE NOM Votre prénom"

Le diaporama et les documents iconographiques ou filmiques doivent nous parvenir avant le 20 octobre 2016.

Le texte de votre intervention doit nous parvenir avant le 1er novembre 2016.

Programme

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME

 pdf

2016imageetsport1 

2016imageetsport2

Séjour

L'HÉBERGEMENT

OÙ DORMIR À LYON

Le site internet de l’office du tourisme de la ville de Lyon permet de réserver en ligne, directement, un hôtel avec les critères de vos choix. De nombreux commentaires de clients donnent une idée des prestations proposées http://book.lyon-france.com/fr/hebergements  

Pour des sorties et des restaurants, consultez http://www.lyon-france.com/Decouvrir-Lyon  ou  http://www.petitpaume.com   ou    http://www.lyonclubbing.com  ou encore http://www.lyonresto.com

Hébergements Lyon centre

Deux autres adresses sympathiques d’auberges de jeunesse :

Hôtels du centre-ville : Lyon presqu’île ou proximité

  • Hôtel Phénix*** 7 quai de Bondy 69005 LYON – 04 78 28 24 24 http://www.hotel-phenix-lyon.fr/
    Lors de votre réservation, si vous indiquez que vous participez au Congrès du GRIMH, un tarif préférentiel vous sera proposé comme suit :
    Chambre Deluxe, petit-déjeuner inclus : 132 euros
    Chambre Executive, petit-déjeuner inclus : 116 euros             

Hôtels en périphérie, à proximité du campus Porte des Alpes, 69500 BRON

 

Afin d'améliorer notre liste d'hôtels, veuillez nous indiquer vos impressions sur l'hôtel choisi.

Quelques sites lyonnais de tourisme

Office du tourisme
OnlyLyon
LyonPoche
Le Petit Paumé
Lyon nocturne
Webcity

Pour faciliter votre arrivée et rendre agréable votre séjour à Lyon  le comité organisateur vous propose des hôtels et des idées de sorties.

ARRIVER AU CONGRÈS DEPUIS

L'aéroport de Genève

En train, jusqu'à la gare de Perrache (préférable) ou Part-Dieu

aeroport de geneve

L'aéroport Saint-Exupéry (Lyon)

Prendre le Tram Express Rhônexpress

Lyon Saint Exup ry

La gare Lyon Perrache


Tramway : T2 (Perrache/Campus Porte des Alpes)

lyonperrache

La gare de Lyon Part-Dieu


Métro ligne B direction Stade de Gerland (arrêt: Saxe-Gambetta) + Métro ligne D direction Vénissieux (arrêt Grange-Blanche) + Tramway T2 (Perrache/Campus Porte des Alpes
Arrêt: Parilly-Université

lyonpartdieu

SE DÉPLACER SUR LE CAMPUS

Le Campus Porte des Alpes

 Le congrès a lieu à

INSTITUT UNIVERSITAIRE TECHNOLOGIQUE (IUT) LUMIÈRE
160 Bd de l'Université - 69676 BRON cedex

iutlumiere

SE DÉPLACER À LYON

Plan de la région de Lyon

Plan de Lyon

Plan du métro et du tramway

Le Campus de Bron
Calculez vos distances

CartoMetroTramLyon v2 3


Partenaires

Logo Lyon 2 2016auvergnerhonealpes
Logo Lyon
Logo Instituto Cervantes
Logo Département du Rhône
banquepopulaire casdensanstexte onlylyon
chispa  comœdia Cinespagne300dpi 

AVEC LE CONCOURS DE

Logo Lyon 2

La recherche (Lyon 2)
Les relations internationales (Lyon 2)
L'IUT Lumière (Lyon 2)
Le service culturel (Lyon 2)
La Faculté des Langues (Lyon 2)
Le Département des Etudes des Mondes Hispanophone et Lusophone (DEMHIL, Lyon 2)

S'abonner à l'InfoGrimh

captcha